Publié le 04 octobre 2019 à 15:24

"Paysage du Jura" du peintre Gustave Courbet, la fin d'une enquête

"Paysage du Jura" de Gustave Courbet.
Les paysages de Gustave Courbet exposés au Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont Le 12h30 / 2 min. / le 04 octobre 2019
Il y a deux ans, la République et Canton du Jura recevait un tableau de Gustave Courbet, "Paysage du Jura". Une oeuvre inconnue, dont il fallait prouver l'authenticité et la provenance. Il s'en est suivi une longue et passionnante enquête.

L'enquête a été menée par l'historien d'art Niklaus Güdel sur mandat du canton du Jura. Inimaginable, le nombre de documents compulsés pour découvrir le pedigree de ce tableau, "Paysage du Jura", reçu il y a deux ans par la République et Canton du Jura. La correspondance de Courbet, des catalogues de vente, des fonds d'archives, sans parler des examens technologiques.

Pour authentifier le tableau, l'historien d'art va l'amener au meilleur expert, à Francfort, en Allemagne. Il met le tableau de Courbet dans sa voiture et passe la douane à Bâle.

Une enquête collective

"Paysage du Jura" est un grand tableau (104 x 129 cm), peint en 1872. La date et la signature du peintre y figurent. Mais pas le lieu. On y voit un pont sous lequel coule une rivière, et des petites gorges en calcaire couvertes de végétation. Mais où se trouvent-elles? Le public jurassien va se prendre au jeu, notamment sur les réseaux sociaux, pour tenter de le découvrir.

C'est ça qui était le plus touchant dans ce projet, c'est de voir à quel point le public pouvait se sentir concerné par une oeuvre qui en quelque sorte lui est offerte. C'était vraiment intéressant de les voir venir aussi au Musée, parfois avec des documents qui venaient de leurs propres archives.

Niklaus Güdel, historien de l'art

Au cours de cette enquête, on apprend aussi que Gustave Courbet peint avec acharnement pour rembourser ses dettes: après avoir été condamné pour son rôle dans l'insurrection de la Commune, à Paris, le Franc-comtois doit payer les frais de la colonne Vendôme, abattue par les Communards. Et c'est sans doute pour cette raison qu'il a vendu "Paysage du Jura".

Une exposition et un livre

Autour de ce tableau, le Musée jurassien d'art et d'Histoire à Delémont (MJAH) souhaite aussi présenter au public une réflexion plus vaste sur la place occupée dans l’oeuvre de paysage du peintre français par cette grande toile.

L'exposition s'accompagne de la sortie d'une livre, "Gustave Courbet, une enquête sur le paysage", de Niklaus Güdel, publié aux éditions Les Presses du réel. Cet ouvrage retrace l'enquête menée par l'historien de l'art et combien ce "Paysage du Jura" a suscité un engouement inattendu dans la région jurassienne, soulevant des questions géographiques et historiques. Niklaus Güdel y restitue le journal de l'enquête autour de ce tableau inespéré et propose une nouvelle introduction aux paysages de Gustave Courbet.

Sylvie Lambelet/ld

Exposition "Gustave Courbet. Le peintre et le territoire", Musée jurassien d'art et d'Histoire à Delémont dès le 5 octobre 2019 et jusqu'au 1er mars 2020.

Publié le 04 octobre 2019 à 15:24