Modifié le 22 août 2019 à 09:18

Fermeture du dernier magasin de photographie du Jura

Le photographe François Enard.
Fermeture du dernier magasin de photographie du Jura Le 12h30 / 2 min. / le 10 août 2019
Une génération de photographes disparaît mardi prochain. François Enard va fermer boutique, 150 ans après que son arrière-grand-père ait racheté le matériel d'Antoine Lumière, le père des frères Lumière.

En 1869, Antoine Lumière est photographe ambulant à Porrentruy. Cet artiste-peintre, convaincu que la photographie peut remplacer la peinture, tire le portrait en noir et blanc des notables de la ville. Ses deux fils – Auguste et Louis, qui vont jouer un rôle primordial dans l’histoire de la photographie et du cinéma – ne sont alors que des enfants.

Au moment de quitter la région pour s’établir à Lyon, où il fera bâtir les premières usines Lumière, Antoine Lumière vend tout son matériel à un ami: Joseph Enard. Tout pour 600 francs, et quelques conseils...Rencontré par hasard à Paris et lui aussi peintre à ses heures, Joseph était l’arrière-grand-père de François Enard, photographe installé à Delémont.

Mon arrière-grand-père travaillait dans une pharmacie, et c’est là qu’il a fait la connaissance de Claude-Antoine Lumière. Ils sont devenus amis, il a initié mon arrière-grand-père à faire de la photo. Ils se sont retrouvés à Porrentruy, et il a racheté le matériel d’Antoine Lumière.

François Enard

En 1969, la 4ème génération reprend le magasin familial. François Enard va le gérer pendant 50 ans avec son épouse.

>> A écouter: Sur les traces des frères Lumière à La Ciotat

L'ère numérique et le début des difficultés

Avec l’arrivée du numérique à la fin des années 90, leur activité enregistre une baisse inévitable. "Le numérique aujourd’hui, c’est juste fabuleux, ce qui fait qu’il y a aussi de moins en moins de photographes. Il est temps pour moi d’arrêter."

Le mardi 13 août 2019, François Enard fermera donc son magasin, 150 ans jour pour jour après le début de l’histoire. Son magasin à Delémont était le dernier du genre dans le Jura.

Les premiers appareils de la famille sont déjà au Musée jurassien d’Art et d’Histoire. Ils seront bientôt rejoints par l’acte de vente d’Antoine Lumière conservé précieusement dans un coffre.

>> Le reportage du 19h30:

Photographe de studio, un métier qui disparaît. Exemple dans le Jura où François Enard a dû fermer sa boutique.
19h30 - Publié le 21 août 2019

Sujet: Gaël Klein/ms

Publié le 12 août 2019 à 16:28 - Modifié le 22 août 2019 à 09:18