L'homme de Vitruve de Léonard de Vinci.

Célébration

Publié le 02 mai 2019 à 11:57 - Modifié le 06 mai 2019 à 10:53

Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci

>> Peintre, ingénieur, anatomiste, sculpteur, botaniste, écrivain, philosophe, scientifique, inventeur, mathématicien, alpiniste, Léonard de Vinci (1452-1519) est l'archétype de l'homme de la Renaissance, un génie universel, dont on célèbre jeudi 2 mai les 500 ans de la mort. L'Europe lui rend hommage durant toute l'année 2019.

>> Si son oeuvre la plus célèbre reste la Joconde, qui marque une révolution dans l'art du portrait, de Vinci a aussi été un fabuleux inventeur et précurseur, en particulier dans le domaine hydraulique comme en atteste le codex Leicester, exposé à Florence. Et pourtant, ce fils d'un riche notable et d'une paysanne adolescente - ce qui faisait de lui un bâtard - était autodidacte.

>> En plus de sa curiosité qui s'étendait à tous les domaines, Léonard de Vinci était un humaniste. Là encore, ce végétarien par conviction s'est montré visionnaire, notamment sur les questions écologiques et animales. Sa méthode? Observer et questionner. L'homme et son oeuvre restent, 500 ans plus tard, d'une extrême modernité.

Un dossier préparé par RTSculture et RTSinfo

  • L'archétype de l’humaniste de la renaissance

    Son œuvre en quelques images

    "Dieu mis à part, Léonard de Vinci est sans doute l'artiste sur lequel on a le plus écrit", a dit l'historien de l'art Daniel Arasse. Une chose est sûre: 500 ans après la mort de ce génie de la renaissance, son oeuvre continue de fasciner.

    >> Retour en quelques images sur un savant hors du commun dans le 19h30:

    Léonard de Vinci est décédé depuis 500 ans et il fascine toujours
    19h30 - Publié le 02 mai 2019

  • Des célébrations toute la journée jeudi

    Macron et Mattarella célèbrent l'amitié franco-italienne

    Cinq cents ans après la mort de Léonard de Vinci, Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella ont célébré jeudi ce symbole de l'amitié franco-italienne. Ils doivent passer l'après-midi à Chambord, pour rencontrer 500 jeunes Français et Italiens.

    Le 2 mai 1519, le peintre et savant génial (né en 1452) s'éteignait dans le château du Clos-Lucé d'Amboise, trois ans après avoir été invité en France par le roi François Ier. Les deux présidents se sont retrouvés vers 11h30 au château d'Amboise pour se recueillir sur la sépulture, avant de visiter le Clos-Lucé.

    >> A écouter, le sujet du 12h30:

    Le président français Emmanuel Macron.
    Christophe Ena - EPA/Keystone
    Le 12h30 - Publié le 02 mai 2019
     

    Sergio Mattarella et Emmanuel Macron ont tenu à souligner la force des liens bilatéraux, au delà des querelles gouvernementales. "L'amitié entre l'Italie et la France, reconfirmée entre le président Macron et moi-même, est à l'épreuve de tout", a déclaré Sergio Mattarella.

    "C'est le meilleur de nos deux pays qui ont su se mettre ensemble. C'est ce qui fait que le lien entre nos pays et nos citoyens est indestructible, beaucoup plus fort et plus profond que nous ne le sommes à notre échelle", a renchéri Emmanuel Macron.

    >> A voir, le sujet du 12h45:

    500 ans de la mort de Léonard de Vinci: son village natal toscan célèbre son illustre citoyen
    12h45 - Publié le 02 mai 2019
     

    >> Testez aussi notre quiz sur De Vinci: Que savez-vous de la vie et de l'oeuvre du génie toscan Léonard de Vinci?

  • Le Bédéaste Boucq décode Léonard de Vinci

    Interview dans "Vertigo"

    Le génie universel est fêté un peu partout en Europe et dans le monde, le musée de la Franc-maçonnerie à Paris accueille le bédéaste Boucq pour une exposition du 11 mai au 6 octobre 2019. "Boucq: Léonard décodé. La cathédrale derrière le tableau", une exposition à l'approche décalée, réunissant l'artiste de la Renaissance, et un artiste du 9e art.

    >> A écouter, l'interview de Boucq:

    L'affiche de l'exposition "Boucq: Léonard de Vinci décodé".
    DR
    Vertigo - Publié le 02 mai 2019
     

  • Léonard de Vinci est décédé le 2 mai 1519 en France

    Il a passé les trois dernières années de sa vie à Amboise

    En 1516, Léonard de Vinci a 64 ans. Son aura et sa crédibilité sont désormais discutées en Italie. On ne fait plus appel à lui pour de grands projets et certains ingénieurs italiens contestent ses compétences. Au niveau artistique, il est concurrencé par Michel Ange et Raphaël, plus jeunes. Et enfin, coup de grâce, on ne lui confie pas la réalisation des voûtes de la Chapelle Sixtine.

    "Ici Léonard tu seras libre de rêver, de penser et de travailler." C’est par ces mots que François 1er accueille à l'automne 1516 l'artiste italien à Amboise. Le roi français lui offre un château et une pension pour venir s’installer au Clos Lucé.

    Léonard de Vinci y passera les trois dernières années de sa vie. Le 2 mai 1519, il meurt dans une des chambres du Clos Lucé. Il sera ensuite enterré à la chapelle du château royal d’Amboise.

    Tableau du peintre (Jean Auguste Dominique Ingres qui imagine François Ier recevant les derniers soupirs de Leonard de Vinci au Clos Lucé. En réalité François Ier n'était pas présent.
    Tableau du peintre (Jean Auguste Dominique Ingres qui imagine François Ier recevant les derniers soupirs de Leonard de Vinci au Clos Lucé. En réalité François Ier n'était pas présent. [Leemage/AFP]

    Depuis 1954, le Château du Clos Lucé est ouvert au public et permet de découvrir l'univers de l'artiste italien.

    >> A écouter, "Il y a 500 ans, Léonard de Vinci mourrait à Amboise en France"

    Autoportrait de Léonard de Vinci. Vers 1515.
    Immagina/Leemage/AFP
    La Matinale - Publié le 02 mai 2019

  • Veni, Vidi, da Vinci

    Une série de "CQFD"

    Léonard de Vinci est mort il y a 500 ans. L'occasion pour l'émission "CQFD" de consacrer une série à cet homme considéré comme un des plus grands génies de la Renaissance.

    A Vinci, à Florence, à Milan et dans les châteaux de la Loire, découvrez ses nombreux talents, mais aussi ses côtés obscurs.

    >> A voir, le dossier consacré à cette série [cliquez dans l'image]:

     

  • De Vinci, déjà célébré de son vivant

    Interview de Serge Bramly, son biographe français

    En plus d'être un esprit scientifique et artistique hors du commun, Léonard de Vinci était beau, selon ses contemporains qui l'admiraient.

    Serge Bramly parle avec gourmandise de cet homme de science et de sagesse qui donnait envie d'être vertueux et qui aimait le minestrone, comme on l'apprend en lisant ses carnets.

    >> A écouter, l'interview de Serge Bramly:

    Serge Bramly
    Coll. particulière -
    L'invité du 12h30 - Publié le 02 mai 2019

  • Léonard de Vinci, improvisateur et chanteur

    L'artiste était aussi un musicien

    Léonard de Vinci improvisait magnifiquement sur sa "lira da braccio", un instrument que l’on trouvait souvent dans les ateliers des peintres.

    Qu'un peintre de ce temps fût aussi musicien n'est pas en soi extraordinaire: dans ces milieux humanistes, nombreux sont les artistes qui pratiquent plusieurs arts.

    La "lira da braccio" est similaire dans son dessin à un violon, mais avec 7 cordes, et un chevalet plat qui facilite le fait de jouer simultanément plusieurs cordes (en accords). Seuls dix instruments de ce genre ont été conservés, tous du XVIe siècle. Mais il était très courant, comme le démontre la peinture: on en voit dans d’innombrables tableaux de ce temps.

    Or cet instrument était avant tout consacré à l'improvisation. Plus précisément, il était l'instrument privilégié pour accompagner la déclamation de poésie improvisée. Comme la Lyre dans l'Antiquité. Et justement Léonard était aussi poète: il pouvait ainsi déclamer, chanter ses poèmes en s'accompagnant de la "lira".

    >> A écouter, l'émission "Versus-Ecouter": Léonard de Vinci: musicien!

    Une gravure de Marcantonio Raimondi datant de 1505 montrant un homme qui pourrait être Léonard de Vinci jouant de la lira da braccio.
    DP/Courtesy Cleveland Museum of Art.
    Versus-écouter - Publié le 26 avril 2019

    Léonard de Vinci a laissé dans ses dessins quelques inventions d'instruments de musique à l'état de croquis, mais il ne nous a pas laissé de partition écrite. On ignore donc comment il jouait.

    Mais pour Denis Raisin Dadre, interprète et chercheur dans le domaine des musiques Renaissance, la nature d’improvisateur de Léonard de Vinci est cohérente avec sa personnalité artistique et scientifique: Léonard, "uomo senza lettere", un homme qui s’est formé hors des carcans académiques, est avant tout un expérimentateur.

  • Pourquoi le sourire de la Joconde nous fascine-t-il autant?

    Les théories médicales les plus farfelues

    Depuis sa création au début du XVIe siècle, la Joconde n'a cessé d'exacerber les convoitises, de susciter les passions et de mobiliser toutes sortes d'experts, notamment médicaux. Son sourire, en particulier, a soulevé de nombreuses hypothèses sur son état de santé: bruxisme, maladie cardiaque, syphilis, diabète, rhumatismes, asthme ou paralysie faciale liée à une dégénérescence des nerfs.

    >> A lire, l'article de RTS Culture: Pourquoi le sourire de la Joconde nous fascine-t-il autant?

    "La Joconde", portrait indépassable de Léonard de Vinci.
    "La Joconde", portrait indépassable de Léonard de Vinci. [Luisa Ricciarini - Leemage/AFP]

  • Disparition du "Salvator Mundi"

    0ù est le tableau le plus cher du monde?

    Vendu au prix record de 450 millions de dollars en 2017, le "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci n'est plus réapparu en public depuis. Le Louvre espère son retour pour la grande exposition que le musée consacre au génie florentin, cet automne.

    >> A écouter, le sujet radio: 

    Le tableau "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci avant sa vente aux enchères.
    Andy Rain - EPA/Keystone
    RTSreligion - Publié le 02 mai 2019

    >> A lire, l'article de RTS Culture: Tableau le plus cher du monde, le "Salvator Mundi" de Leonard de Vinci a "disparu"

  • 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci

    Coup d'envoi des festivités à Florence en Italie en octobre 2018

    Léonard de Vinci est né à Florence le 15 avril 1452. C'est donc dans sa ville natale, à la Galerie des Offices, que le coup d'envoi des célébrations autour du 500e anniversaire de sa mort a été donné avec une exposition intitulée "L'eau, microscope de la nature". On peut y voir dans son intégralité le fameux codex Leicester, propriété de Bill Gates.

    En 2019 sera célébré le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Coup d'envoi à Florence en Italie.
    19h30 - Publié le 30 octobre 2018