Modifié le 14 mai 2019 à 11:13

Dix millions pour sortir le "Panorama de la bataille de Morat" de l'oubli

Dix millions pour ressortir le panorama de la bataille de Morat de l'oubli
Dix millions pour ressortir le "Panorama de la bataille de Morat" de l'oubli Couleurs locales / 2 min. / le 23 avril 2019
A travers une exposition itinérante, une association veut faire connaître le "Panorama de la bataille de Morat" et trouver des fonds afin de remettre en valeur cette œuvre historique unique, qui n'a plus été exposée depuis Expo.02.

Jusqu'au 28 avril, on peut découvrir une partie du "Panorama de la bataille de Morat" dans un container posé dans les jardins du Château de Morges. C'est la première étape d'une exposition itinérante qui voyagera dans toute la Suisse jusqu'à la fin de l'année.

Cette peinture qui date de 1893 est l'œuvre de Louis Braun, prestigieux artiste-peintre allemand. Elle représente la fameuse bataille de Morat qui s'est déroulée le 22 juin 1476 et qui a vu la victoire des Confédérés sur les troupes de Charles le Téméraire.

Un événement historique capital

Sans cette victoire, le Pays de Vaud, une partie du canton de Fribourg et du Chablais valaisan ne feraient certainement pas partie de la Suisse aujourd'hui. Un événement historique capital pour la Suisse mais qui a aussi eu des répercussions dans toute l'Europe.

La bataille de Morat est un moment extrêmement important pour l'histoire de notre pays. A la fois clivant et créateur. La Suisse est née dans un bain de sang. Et c'est important de le rappeler.

Justin Favrod, historien et rédacteur en chef du journal "Passé Simple"

S'immerger dans une scène historique

Ces panoramas, peints à 360 degrés, représentant des villes ou des batailles, ont connu leur heure de gloire au XIXe siècle. Avant l'invention du cinéma, ils permettaient aux spectateurs de s'immerger complètement dans une scène en donnant l'illusion de la réalité par des effets de perspective ou de trompe-l'oeil.

Ainsi, des centaines de toiles attiraient les foules à Paris, Londres ou Berlin. Aujourd'hui, seule une poignée de ces œuvres sont encore visibles. Par exemple, le Panorama Bourbaki que l'on peut admirer à Lucerne.

Entreposé dans un dépôt militaire

"Le Panorama de la bataille de Morat" mesure environ 100 mètres de long pour 10 mètres de haut. Il a été exposé une première fois à Zurich en 1894 dans une rotonde conçue spécialement pour cela. On a aussi pu l'admirer à Genève jusqu'à la Première Guerre mondiale. Par la suite, la peinture est déposée dans un entrepôt de Morat avant d'être redécouverte, délabrée, bien des années plus tard.

Une Fondation pour le Panorama de la Bataille de Morat 1476 voit le jour et trouve des fonds pour rénover la peinture. Lors de l'Expo.02, le panorama est montré au public dans le Monolithe de Jean Nouvel sur l'arteplage de Morat. Depuis, même si l'on peut en faire une visite virtuelle sur internet, la toile dort à nouveau dans un dépôt militaire depuis 17 ans.

Le Panorama de la bataillede Morat lors de l'Expo.02.
Le Panorama de la bataillede Morat lors de l'Expo.02. [Eddy Risch - Keystone]

10 millions à trouver

Créée en 2014, l'Association des Amis du Panorama de Morat, en lien avec la Fondation, cherche à sortir de l'ombre cet objet phare du patrimoine historique national.

L'exposition itinérante qui a débuté à Morges et qui sillonnera toute la Suisse ces prochains mois doit permettre à la fois de faire connaître cette œuvre patrimoniale importante auprès d'un large public et de récolter des fonds – 10 millions selon les estimations – pour lui trouver un lieu permanent d'exposition et la remettre en valeur grâce à des technologies nouvelles.

Denis de Techtermann, vice-président de l'Association des Amis du Panorama de Morat 1476 estime que "10 millions ce n'est pas beaucoup. Ce panorama est l'illustration d'un événement tellement important du point de vue suisse, européen, mondial. Il est vraiment capital."

Après Morges, l'exposition itinérante s'installera dans divers lieux en Suisse. Elle ne manquera pas de passer par Grandson et Morat, hauts lieux des Guerres de Bourgogne en Suisse.

Andréanne Quartier-la-Tente

Sujet TV: Guy-Olivier Chappuis

"Le panorama de Morat 1476", exposition itinérante.

Publié le 25 avril 2019 à 11:57 - Modifié le 14 mai 2019 à 11:13