Publié le 25 mars 2019 à 15:34

Armand Avril, peintre libre et autodidacte de 93 ans

Huile sur papier Canson "LaVogue" d'Armand Avril. 2016.
Arts visuels: Armand Avril Vertigo / 4 min. / le 21 mars 2019
L'artiste lyonnais présente ses nouvelles pièces à la galerie RichterBuxtorf, à Lausanne. Danses macabres, chats qui copulent ou fête foraine endiablée, ses collages et ses huiles expriment toute la verve du peintre, âgé de 93 ans.

Né en 1926 à Lyon, Armand Avril est le fils d'un peintre et collectionneur. Tout jeune, sur les conseils de son père, il visite des musées dans sa ville natale. Plus tard, il exerce divers métiers manuels et commence à peindre en autodidacte. Il apprend à copier, puis il apprend à tout oublier, pour mieux explorer et développer son style coloré.

Il doit son premier grand succès artistique à un bouchon de champagne. Alors qu'il fête la victoire d'un club de basket, il taille des morceaux de bouchons en liège et les installe dans des casiers d'imprimeurs. Ce montage, exposé au Salon du Sud-Est, est remarqué par le marchand et collectionneur Paul Gauzit, qui lui offre sa première exposition dans la galerie lyonnaise Lutrin en 1970.

Une personnalité unique

"Tireur De Langue", assemblage d'Armand Avril. 2018. "Tireur De Langue", assemblage d'Armand Avril. 2018. [Galerie Richterbuxtorf] Par la suite, l'artiste continue d'assembler et de construire des montages avec des panneaux de bois et divers objets récupérés comme des pinces à linges, de bouts de cartons, de tissus. Il peint, il découpe et il colle. Il produit des séries qu'il exploite et épuise jusqu'au bout. Des oeuvres où toute la surface est agitée de personnages, de couleurs, de rythmes, de signes. Mais "il en sait trop pour appartenir à l'art brut" dira Dubuffet.

Grand sportif par ailleurs - il a pratiqué le rugby durant de longues années - l'artiste a une personnalité tout à fait unique. Un vrai battant qui a suivi son instinct toute sa vie.

Actuellement à la galerie Richterbuxtorf de Lausanne, on peut admirer des assemblages réalisés par Armand Avril entre 2018 et 2019 avec des titres évocateurs comme "Hommage à Mark Tobey", "Retour de Bali" ou encore "Tireurs de langue". Des oeuvres réalisées cette fois-ci sur du carton et non plus sur du bois comme il en avait l'habitude. Mais l'exposition propose aussi des huiles sur papier aux couleurs toutes aussi éclatantes.

Je travaille tous les jours. De plus en plus. Maintenant que je suis vieux, c'est le seul plaisir que j'ai.

Armand Avril, peintre et assembleur

Prochainement, une partie de la collection de l'artiste sera montrée au Musée des Confluences dans sa ville natale de Lyon.

Sujet radio: Florence Grivel

Adapation web: Andréanne Quartier-la-Tente

"Avril. Assemblages et peinture". Galerie Richterbuxtof, Lausanne. A voir jusqu'au 5 avril 2019

Publié le 25 mars 2019 à 15:34