Modifié

Selon des experts, Léonard de Vinci n'aurait jamais eu de barbe

Des experts de l'Institut médico-légal de Zurich ont créé une image fantôme de Léonard de Vinci. [epfz]
Léonard de Vinci n'aurait pas eu de barbe, selon des experts / Le 12h30 / 2 min. / le 27 février 2019
L'image représentant Léonard de Vinci comme un homme vieux avec une longue barbe ne serait pas la bonne. Il s'agirait d'un étranger, selon des experts de l'institut médico-légal de Zurich qui ont créé une image fantôme du peintre.

Il n'existe aucun autoportrait reconnu de l'artiste de la Renaissance. L'auteur de la Joconde a certes créé des dessins ou des peintures plus célèbres, mais jamais de lui-même. Le fameux dessin de l'homme barbu censé être son propre visage, dessiné par le peintre lui-même, est toujours mis en doute.

Les experts en sciences criminelles se sont donc appuyés sur la toute récente biographie quasi exhaustive de l'historien zurichois Bernd Roeck.

Ils se sont basés sur un portrait de profil de Léonard de Vinci, réalisé de mémoire par son assistant, le peintre Francesco Melzi, qui montre le génie toscan à l'âge de 38 ans environ.

Reconstruction numérique

L'institut médico-légal a tiré toutes les informations possibles de l'historien. Ces données ont abouti à une reconstruction numérique du portrait de Francesco Melzi.

Sur ce dernier, des cheveux brun foncé, mi-longs, mais pas du tout blancs et pas de barbe à cette époque où Léonard De Vinci n'avait pas 40 ans. De plus, les études minutieuses des textes et de sources excluent la barbe des modes de l'époque.

C'est donc un récit historique ultra documenté couplé avec des moyens scientifiques actuels qui ont permis la création de cette image dite fantôme de Léonard de Vinci.

Le doute persiste

Toutefois, difficile de savoir vraiment si l'image connue de Léonard de Vinci n'est pas réellement lui.

C'est vers l'âge de 60 ans que le peintre aurait dessiné ce célèbre portrait d'un homme avec une longue barbe, de longs cheveux et des traits suggérant une personne pleine de sagesse. Le doute est encore permis.

Pierre-Etienne Joye

Adaptation web: Nicolas Kalbfuss

Publié Modifié
Contrair