Modifié le 15 février 2019 à 08:32

Les dessins de Gustave Courbet exposés à Ornans en France

Les dessins de Gustave Courbet exposés à Ornans en France.
Les dessins de Gustave Courbet exposés à Ornans en France: l'influence de la Suisse sur son oeuvre Le 12h30 / 1 min. / le 14 février 2019
L'auteur du célèbre tableau "L'Origine du monde" est né il y a bientôt 200 ans. Pour fêter ce bicentenaire, le Musée Gustave Courbet à Ornans, en Franche Comté, présente dès aujourd'hui une exposition de ses dessins.

Il est l'auteur d'un des tableaux les plus célèbres, "L'Origine du monde", qui montre le corps d'une femme couchée, jambes ouvertes.

Chef de file du mouvement réaliste, Gustave Courbet avait des liens très étroits avec la Suisse, où il a vécu, à La Tour-de-Peilz. Pour les 200 ans de sa naissance, le Musée Gustave Courbet à Ornans, sa ville natale en Franche-Comté, présente dès aujourd'hui une exposition de ses dessins intitulée "Courbet, dessinateur". Son commissaire scientifique, Niklaus Güdel, rappelle l'influence qu'a eue la Suisse sur son oeuvre.

Très tôt, Gustave Courbet commence à voyager en Allemagne, mais aussi en Suisse. Il vient voir ses amis qui sont en exil à l'époque à Berne ou à Fribourg. Lui-même, lorsqu'il sera amené à quitter la France, va s'installer à La Tour-de-Peilz, au bord du Léman où il va produire une oeuvre importante de 1873 à 1877, année de sa mort.

Niklaus Güdel, commissaire scientifique de l'exposition

Une oeuvre suisse

Gustave Courbet meurt en Suisse, il est enterré en Suisse, avant qu'on ne l'exhume pour le centenaire de sa naissance, afin de le ramener chez lui, à Ornans. Mais le lien avec la Suisse reste très fort. "On peut même parler d'une oeuvre suisse qui se décline pendant quatre années", précise Niklaus Güdel.

>> A voir aussi: Sur les traces de Courbet à la Tour-de-Peilz

Sur les traces de Gustave Courbet, le maître du réalisme, à La Tour-de-Peilz (VD)
Couleurs locales - Publié le 14 février 2019

Les dessins de l'artiste ressemblent au rapport très engagé qu'il a avec son support: "il ne va pas dessiner quelque chose de façon suave ou tendre. Il va vraiment attaquer le papier avec toute son énergie, va gratter dedans", explique Niklaus Güdel.

Sur les dessins de Gustave Courbet, on retrouve beaucoup de ratures, d'accidents. Il y a un rapport physique et tactile entre l'artiste et son support.

Ses dessins sont une sorte de laboratoire pour sa peinture.

Niklaus Güdel, commissaire scientifique de l'exposition

>> A écouter, Niklaus Güdel à propos de Gustave Courbet:

Gustave Courbet (1819-1877), peintre français.
Roger-Viollet - AFP
Le 12h30 - Publié le 14 février 2019

Une oeuvre variée et éclectique

La variété qualitative et quantitative des dessins de Gustave Courbet en fait une oeuvre à part. "Il y a des dessins excellents, il y a des dessins très mauvais", explique Niklaus Güdel. Mais ce qui interpelle, c'est aussi la destination de ces dessins: certains sont destinés à la publicité, d'autres pour l'illustration de livres, mais aussi des esquisses préparatoires, des notes dans des carnets, ou encore des oeuvres à part entière.

Ces dessins sont une leçon d'intelligence. Gustave Courbet a touché à beaucoup de domaines avec plus ou moins de succès. Il a su s'aventurer, aller chercher plus loin et essayer de décliner son talent de plusieurs façons différentes.

Niklaus Güdel, commissaire scientifique de l'exposition

L'exposition "Courbet, dessinateur" permet un regard nouveau sur l'artiste. "Je n'aimais pas du tout sa peinture avant d'étudier ses dessins", avoue Niklaus Güdel. "J'ai l'impression que c'est une bonne porte d'entrée pour mieux comprendre la sensibilité qu'il y a derrière des peintures qui ont souvent, hélas, très mal vieilli".

Propos recueillis par Sylvie Lambelet

Adaptation web: Lara Donnet

>> L'exposition "Courbet, dessinateur", à voir au Musée Courbet à Ornans, France. L'exposition sur Gustave Courbet sera en novembre au Musée Jenish, à Vevey.

Publié le 14 février 2019 à 16:54 - Modifié le 15 février 2019 à 08:32