Publié le 05 décembre 2018 à 17:23

Le photographe valaisan Oswald Ruppen est décédé

Le photographe Oswald Ruppen est décédé à l'âge de 92 ans. [Capture d'écran]
Le photographe Oswald Ruppen est décédé à l'âge de 92 ans. [Capture d'écran] [RTS]
Le Valaisan Oswald Ruppen, l'un des plus grands photographes suisses du XXe siècle, est mort dans la nuit de mardi à mercredi à Savièse. Il était âgé de 92 ans.

La couverture du livre de photographies "Valais. Vigne et Vin en lumière" d'Oswald Ruppen sorti en 2013. La couverture du livre de photographies "Valais. Vigne et Vin en lumière" d'Oswald Ruppen sorti en 2013. [Editions In Folio] Celui que l'écrivain Maurice Chappaz avait appelé "la mémoire visuelle du Valais" était né le 22 août 1926 à Albinen (VS). Après des études universitaires en lettres, il suit des cours à l'Ecole de photographique de Vevey.

Devenu photographe indépendant pour l'industrie et la viticulture, il collabore dès 1959 à la revue des milieux touristiques "Treize Etoiles" mais également, entre 1960 et 1993, à la "Revue suisse de photographie" dont il deviendra le rédacteur en chef.

Un photographe humaniste

Se définissant comme un humaniste, Oswald Ruppen n’a pas photographié les beautés des paysages valaisans, mais les hommes et les femmes dans un Valais en pleine mutation.

Dans ses reportages, il a notamment saisi les travaux de la vigne et de l'industrie mais aussi l'arrivée des immigrés italiens et les détails de la vie quotidienne. Avec force et simplicité.

Il avait reçu en 2004, le prix de l'Etat du Valais.

aq

Publié le 05 décembre 2018 à 17:23