Modifié

Vente aux enchères du mobilier mythique de l'Hôtel Ritz à Paris

Une photo des meubles du Salon Proust de l'Hôtel Ritz à Paris, qui sont mis aux enchères du 17 au 21 avril.  [Gérard Julien - Keystone]
Vente aux enchères du mobilier mythique de l'Hôtel Ritz à Paris / Le 12h30 / 1 min. / le 18 avril 2018
L'ancien mobilier de l'Hôtel Ritz est cédé au plus offrant lors d'une vente aux enchères qui a lieu à Paris. 10'000 objets mythiques d'une autre époque dont le Palace de la place Vendôme a décidé de se séparer après sa rénovation.

La légende du Ritz, on la doit à un Valaisan, César Ritz, pionnier dans le domaine de l'hôtellerie de luxe, bien loin des standards d'aujourd'hui.

Art de vivre à la française

Pour Ritz, son prestigieux hôtel, inauguré en 1898, devait incarner l'élégance et le prestige d'un art de vivre à la française, conjugué au confort moderne américain. Le style Ritz, qui a immédiatement été adopté par les célébrités du monde entier, artistes, têtes couronnées et écrivains, entremêle tableaux, lustres et antiquités françaises du style Louis XIV à l'Empire en passant par la Régence et le règne de Louis XVI. Des personnalités comme Hemingway, Coco Chanel ou la princesse Diana s'y sont prélassés.

This file photo taken on April 11, 2018 shows furnitures from "La Suite Imperiale" of Paris' Ritz Paris, as part of the 10,000 Ritz objects set to be auctioned by the Artcurial auction house on April 17 in Paris. The auction comes six years after the 159-bedroom hotel was closed for a four-year renovation project in 2012, with all of the objects coming from before the revamp.
GERARD JULIEN / AFP [Gerard Julien - AFP]This file photo taken on April 11, 2018 shows furnitures from "La Suite Imperiale" of Paris' Ritz Paris, as part of the 10,000 Ritz objects set to be auctioned by the Artcurial auction house on April 17 in Paris. The auction comes six years after the 159-bedroom hotel was closed for a four-year renovation project in 2012, with all of the objects coming from before the revamp. GERARD JULIEN / AFP [Gerard Julien - AFP]

Aujourd'hui, l'esprit de l'hôtellerie de luxe au niveau de son art et de sa décoration n'a plus vraiment de caractère emblématique. Les clients recherchent toujours la modernité, mais sans références historiques.

Audace de coloris, tableaux d'art moderne, fauteuils de designers contemporains, le high-tech visuel et pratique au service du bien-être. Le luxe à l'ancienne, ses références à travers les objets datés, devient plus rare. Raison notamment du succès de cette vente des objets historiques du Ritz qui se tient ses jours à Paris.

Pierre-Etienne Joye/mcc

Publié Modifié

Une baignoire à 7800 euros

Deux grandes sculptures porte-torchères, estimées à 10'000 euros, ont été cédées pour 54'600 euros (frais inclus) à un acheteur sur internet, indique mardi l'AFP. Une baignoire en fonte, présentée comme "la première" du Ritz, hôtel fondé en 1898, a trouvé preneur à 7800 euros, et devra subir quelques travaux de rénovation.

Un panier à chien "de style Louis XVI" part à 2600 euros (frais inclus). Deux portraits de Chopin, des reproductions d'après Eugène Delacroix, ont aussi été acquises pour 1300 euros.