Modifié le 16 février 2018 à 16:37

Une violoncelliste délestée de son précieux instrument dans la rue à Paris

La violoncelliste Ophélie Gaillard joue sur un instrument du luthier Francesco Goffriller, datant de 1737.
La violoncelliste Ophélie Gaillard joue sur un instrument du luthier Francesco Goffriller, datant de 1737. [Ophélie Gaillard/Facebook]
La violoncelliste française Ophélie Gaillard s'est fait voler dans la rue près de Paris son instrument du XVIIIe siècle d'une valeur de 1,5 million de francs, prêté par une banque, et son archet personnel du XIXe siècle.

"A l'aide!!! On m'a volé ce soir mon violoncelle Francesco Goffriller (...) et mon archet personnel Jean Marie Persoit, fait vers 1825 à Paris", a écrit sur Facebook jeudi la violoncelliste qui enseigne depuis 2014 à la Haute école de musique de Genève.

Une source policière a confirmé vendredi qu'une violoncelliste avait porté plainte pour le vol de son instrument du XVIIIe siècle.

Instrument à 1,5 million

Elle a déclaré qu'un individu armé d'un couteau l'avait menacée à la sortie de son domicile de Pantin, au nord-est de Paris. Il a emporté son téléphone et le violoncelle dans son étui avant de s'enfuir à pied, a précisé la source. La Brigade de répression du banditisme a été saisie.

Ophélie Gaillard, révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2003, s'était vu prêter par la banque CIC ce violoncelle du luthier italien Francesco Goffriller. L'instrument, datant de 1737, est estimé à 1,5 million de francs.

ats/kkub

Publié le 16 février 2018 à 14:51 - Modifié le 16 février 2018 à 16:37