Modifié le 09 octobre 2017 à 13:47

Edgar Morin: "On assiste à un retour rampant du vichysme en France"

Interview d'Edgar Morin et Tariq Ramadan.
Interview d'Edgar Morin et Tariq Ramadan L'actu en vidéo / 1 min. / le 06 octobre 2017
A l'occasion de la sortie de leur ouvrage "L'urgence et l'essentiel", le philosophe français Edgar Morin et l'islamologue suisse Tariq Ramadan livrent un plaidoyer contre le repli sur soi.

Cette deuxième collaboration entre les deux penseurs, après "Au péril des idées" (2014), constitue un dialogue sur les grandes questions de notre temps, tels que la foi, les croyances et l'état du monde actuel. "Il fallait qu'on envisage l'évolution du monde qui s'était produite depuis la dernière occasion qu'on a eue de dialoguer", explique Edgar Morin dans le 12h30 de la RTS lundi. "C'était nécessaire de confronter deux points de vue - partant d'expériences culturelles et de croyances différentes - mais d'être également ouvert l'un à l'autre."

La situation actuelle angoisse beaucoup tous les pays

Edgar Morin

Le philosophe français se dit particulièrement inquiet d'une certaine régression en cours dans le monde occidental: "Parfois, j'ai l'impression, en France, qu'on assiste à un retour rampant d'un vichysme, dit-il. Non pas sous le drapeau nazi, mais sous le drapeau tricolore. Dans le fond, je vois les mêmes phénomènes qui malheureusement se retrouvent souvent dans l'histoire: angoisse et peur. Celles-ci suscitent alors une réaction de rejet et de recherche de boucs émissaires. La situation actuelle angoisse beaucoup tous les pays et aussi en France."

L'éducation en question

De son côté, Tariq Ramadan relève l'importance de l'éducation: "La clé, c'est de réconcilier les jeunes et les moins jeunes avec un certain nombre de priorités. Il y a une chose sur laquelle nous insistons tous les deux, c'est la question de l'éducation. Nous devons absolument reconsidérer nos modes éducatifs."

Nous devons absolument reconsidérer nos modes éducatifs

Tariq Ramadan

Pour l'islamologue, l'éducation ne doit pas reposer uniquement sur l'idée du succès, mais doit également intégrer la notion de solidarité sociale: "On ne peut pas simplement offrir aux jeunes une connaissance qui leur permet la réussite sociale, ou le salaire, sans la conscience humaine."

>> Ecouter l'interview intégrale d'Edgar Morin et de Tariq Ramadan dans le 12h30:

Edgar Morin et Tariq Ramadan.
Le 12h30 - Publié le 04 octobre 2017

Propos recueillis par Nadine Haltiner

Publié le 09 octobre 2017 à 12:58 - Modifié le 09 octobre 2017 à 13:47