Publié le 28 septembre 2017

Le Valais a évalué le poids du secteur culturel et de l'économie créative

Jacques Cordonier, chef du Service de la culture de l'Etat du Valais.
Une étude en Valais évalue le poids du secteur culturel et de l'économie créative Le 12h30 / 2 min. / le 28 septembre 2017
Une étude publiée jeudi s'est intéressée au poids de la culture dans l’économie valaisanne et montre que le secteur est profitable: un franc d’argent public investi en rapporte deux à six, selon les segments.

Si cette étude constitue une première en Valais, de telles études existent dans d'autres cantons. Les chiffres valaisans qui concernent l'économie créative comme le design, l'architecture, la communication ou les jeux videos dépassent toutefois les prévisions.

Environ 6700 personnes

L'étude montre ainsi que le secteur est profitable: un franc d’argent public investi en rapporte deux à six francs, selon les segments. Environ 6700 personnes travaillent dans ce domaine.

Jacques Cordonnier, chef du Service de la Culture du canton du Valais, commente ces résultats dans le 12h30: "La surprise, c'est d'abord de constater que c'est un secteur en termes d'emploi qui est beaucoup plus important que ce que l'on pouvait attendre. Puisqu'on est à environ 3,4 % des équivalents plein temps. Le secteur primaire en Valais, juste pour donner un exemple, c'est 4%".

Sylvie Lambelet/olhor

>> Lire aussi: Le secteur culturel et créatif pèse lourd dans l'économie genevoise

Publié le 28 septembre 2017