Publié

Ekaterina Stepanova, acrobate: "Il m'arrive parfois d'avoir peur"

En juillet, un accident est survenu sur la tournée "Wooow" du cirque Knie. Une des acrobates a été gravement blessée après une chute. Sa fille, Ekaterina Stepanova, a repris le rôle de sa maman. Témoignage.

Ekaterina Stepanova, 26 ans, est presque née sur la piste d’un cirque, à Houston dans le Texas lors d'une tournée. L'artiste russe est acrobate aérienne. Comme sa maman Malvina Abakarova. Comme son beau-père Valeriy Sychev. Leur numéro de sangles aériennes, "Desire of Flight", clôt de manière spectaculaire chaque soirée du cirque Knie de la tournée "Wooow", qui est à voir actuellement à Genève.

Un numéro sans filet

Imaginez deux cordes suspendues au sommet du chapiteau. Un couple vole dans les hauteurs. C’est une danse d’amour et de rupture. Il n’y a ni filet de protection ni filin accroché au dos, car ce numéro très libre et audacieux, ne le permet pas. Le 24 juillet lors d'une représentation à Lucerne, sa maman a chuté.

Je regarde tous les spectacles de mes parents, notamment pour apprendre, car je remplace parfois ma mère dans ce numéro. Mais ce soir-là, je n’y suis pas allée. Je cuisinais dans la caravane avec la télévision allumée. Un gars du cirque est venu me prévenir que ma maman venait de chuter.

Ekaterina Stepanova, acrobate

Convalescente, mais toujours présente sur la tournée du Knie, sa maman se remet de son accident: "Elle est soulagée de n’avoir eu que ces fractures: les poignets, les coudes, le coccyx, les vertèbres. Le plus dangereux, c’était la colonne vertébrale. Ils ont dit qu’elle aurait pu finir dans une chaise roulante, mais elle a eu de la chance et a été déplacée dans l’ambulance avec la plus grande prudence. Elle sera rétablie dans une année environ…".

Depuis l’accident, c’est Ekaterina Stepanova qui s’envole chaque soir au sommet du chapiteau: the show must go on… "Au cirque, tout le monde est un peu superstitieux, mais les acrobates aériens le sont plus que tout le monde. Car quelque chose peut nous arriver en dehors de notre contrôle: un câble qui se rompt, l’intervention d’un tiers..." témoigne Ekaterina Stepanova. "Quand je suis tout en haut, il m’arrive d’avoir peur, oui. Je m’assure, je vérifie tout… mais la faute peut venir d’ailleurs."

>> A écouter: l'entretien d'Ekaterina Stepanova dans "Vertigo":

Ekaterina Stepanova et Valeriy Sychev dans leur impressionnant numéro sous le chapiteau du cirque Knie. [Thierry Bissat - Knie.ch]Thierry Bissat - Knie.ch
Spectacle: Knie et son acrobate virtuose / Vertigo / 7 min. / le 28 août 2017

Repousser les limites

Dur métier où les limites de la performance sont sans cesse repoussées pour créer l’événement, donner au public le frisson qu’il vient chercher sous le chapiteau d’un cirque. Parallèlement au programme régulier de la tournée "Wooow", certains artistes du Knie tentent de battre des records ou offrent des performances spéciales. Manière de faire le buzz et de titiller la curiosité du public.

Ainsi, Ekaterina Stepanova a effectué ce lundi 28 août ses acrobaties à l’extérieur, suspendue à une montgolfière au-dessus d’un parc genevois: "C’est certainement plus dangereux. A cause des conditions: le vent ou un oiseau qui pourrait surgir et tournoyer… Les risques sont plus nombreux, du coup je ne peux pas effectuer toutes les figures que je pratique sous chapiteau. Mais il est tout de même possible de proposer un bon numéro. Nombreux sont celles et ceux qui tentent un record pour le Guinness Book, par exemple depuis un hélicoptère… Ce type d’expérience est plutôt sympa."

Thierry Sartoretti/aq

>> Le spectacle "Wooow" du Cirque Knie, à voir en Suisse jusqu'en novembre 2017.

Publié