Modifié le 13 mai 2017

Création d'un nouveau média romand grâce au financement participatif

L'équipe de "Bon pour la tête", le nouveau site d'informations romand.
Bon pour la tête ? Six heures - Neuf heures, le samedi / 8 min. / le 13 mai 2017
Un groupe d'une trentaine de journalistes romands a lancé samedi matin une plateforme de financement participatif. Le but: créer un nouveau site romand d'informations baptisé "Bon pour la tête".

Depuis la disparition de L'Hebdo en février, une poignée de journalistes cherchaient à lancer un nouveau projet. Celui-ci se concrétise samedi avec la mise en place d'une campagne de financement participatif sur bonpourlatete.com.

Les journalistes à l'origine du projet, dont plusieurs anciens de L'Hebdo, espèrent récolter 100'000 francs pour assurer la création de "Bon pour la tête". Le site pourrait voir le jour dès le mois de juin si les dons sont suffisants.

Samedi vers 17h00, plus de 50'000 francs avaient été récoltés. Les abonnements coûteront ensuite huit francs par mois.

"Bon pour la tête" veut privilégier la culture, dont la place "tend à se restreindre" dans les médias traditionnels. "La Suisse romande connaît un foisonnement créatif extraordinaire. Mais ces artistes, ces écrivains ont besoin d'une vaste chambre d'écho", écrivent sur leur site les journalistes.

Lier le média et ses lecteurs

Sans publicité ni mécène, le site d'informations sera financé uniquement par ses lecteurs. "Le but du financement participatif est d'inclure le lecteur, d'incarner ce lien" avec le média, explique Noémie Desarzens, l'une des journalistes à l'origine de "Bon pour la tête".

Récemment, des journalistes alémaniques ont lancé "Republik" grâce au crowdfunding. Ils ont rapidement récolté un million de francs.

>> Vidéo sur le projet "Bon pour la tête":

vtom

Publié le 13 mai 2017 - Modifié le 13 mai 2017