Modifié le 30 avril 2017 à 19:32

Le Salon du livre de Genève s'achève sur une légère baisse de fréquentation

Des visiteurs regardent des livres, lors de l'ouverture du Salon du Livre et de la Presse, mercredi 26 avril.
Des visiteurs regardent des livres, lors de l'ouverture du Salon du Livre et de la Presse, mercredi 26 avril. [Martial Trezzini - Keystone]
Le Salon du livre de Genève a attiré quelque 89'000 personnes, 5000 de moins qu'en 2016. Les organisateurs attribuent la baisse de l'affluence aux vacances en France et à de bonnes conditions météorologiques en fin de semaine.

La directrice Adeline Beaux salue toutefois "une très bonne performance et qui correspond à nos attentes". Parmi les moments forts de cinq jours d'une 31e édition terminée dimanche, les amateurs de l'auteur français Marc Levy ont patienté jusqu'à plusieurs heures pour le rencontrer.

Le Québec était cette année l'hôte d'honneur. Une soixantaine d'auteurs et quelque 1500 livres de cette région ont ravi les curieux. Parmi les invités canadiens, la présidente de l'Association nationale des éditeurs de livres s'est félicitée de "la plus éclatante prestation de notre littérature" dans le monde francophone "depuis longtemps".

Avec Frédéric Lenoir, Alexandre Jollien et Kamel Daoud

Le public a pu rencontrer près de 1000 auteurs dans le cadre de plus de 3000 animations. Outre Marc Levy, des écrivains comme Frédéric Lenoir, Alexandre Jollien, Kamel Daoud ou Metin Arditi étaient présents.

La présence, également, des youtubeurs Emma Verde et Lolywood est considérée comme un succès. Le Prix du Public du Salon du livre a récompensé Tanguy Viel pour "Article 353 du code pénal". Le Valais sera l'hôte d'honneur de la 32e édition prévue du 25 au 29 avril 2018.

>> Lire aussi: Toute l'actualité du Salon du livre de Genève

ats/ta

Publié le 30 avril 2017 à 19:23 - Modifié le 30 avril 2017 à 19:32