Modifié

Plus de la moitié des artistes suisses vivent dans la précarité

Plus de la moitié des artistes suisses ont des conditions de vie précaire (image d'illustration). [Marcel Bieri - Keystone]
Plus de la moitié des artistes suisses vivent dans la précarité / Le 12h30 / 2 min. / le 24 novembre 2016
Le revenu annuel moyen d'un artiste se monte à 40'000 francs en Suisse, selon une enquête de l'organisation Suisseculture Sociale. A ces conditions de vie précaires s'ajoute le souci d'une retraite qui est loin d'être assurée.

Plus de la moitié des artistes professionnels ne disposent d'aucune prévoyance en dehors de l'AVS. La situation globale ne s'est donc pas améliorée depuis 2006, quand Suisseculture sociale avait mené une enquête similaire sur les revenus et la protection sociale des artistes.

Aucune avancée en une décennie

Ces revenus ont même diminué alors que, proportionnellement, le temps de travail a augmenté durant la décennie. L'étude montre aussi que les conditions de vie restent précaires pour la moitié des artistes sondés qui exercent d'autres activités lucratives en plus de leur oeuvre artistique.

En dix ans, rien n'a donc bougé, constate Nicole Pfister Fetz, présidente de Suisseculture sociale. "La situation ne s'est pas améliorée pour les artistes, peut-être aussi à cause de la situation économique", esquisse-t-elle.

Nouvel appel aux autorités politiques

Et depuis 2006, très peu de mesures ont été prises pour tenter de remédier à cette situation, selon l'étude. La Conférence des villes a bien émis des recommandations en faveur de mesures de protection sociales plus adéquates pour les artistes et les acteurs culturels. Mais Suisseculture Sociale demande une nouvelle fois aux autorités politiques, fédérales et cantonales, de prendre suffisamment en compte les spécificités du statut d'artiste.

Cette nouvelle enquête a été menée auprès de 2422 membres de 19 associations professionnelles d'artistes dont Suisseculture Sociale est l'organisation faîtière.

Pierre-Etienne Joye/oang

Publié Modifié