Modifié

Le collectif Plonk & Replonk a collecté plus de 55'000 francs

Le retour du Comte Arebourg, exposition de Plonk et Replonk au château de Gruyères, 2013 [Plonk et Replonk]
Le retour du Comte Arebourg, exposition de Plonk et Replonk au château de Gruyères, 2013 [Plonk et Replonk]
En difficulté financière, le collectif chaux-de-fonnier Plonk & Replonk a dépassé son objectif de 50'000 euros (55'000 francs), une dizaine de jours seulement après le lancement de sa collecte de dons.

Les fans ont ainsi entendu l'appel à l'aide des éditeurs humoristes. Les dons donnent droit à des actions imprimées, ornées de dessins rétro et absurdes caractéristiques de Plonk & Replonk. La collecte doit continuer encore quelque temps.

Les fonds récoltés permettent "d'éteindre l'incendie" et de voir venir pour environ deux mois, a précisé Jacques Froidevaux, revenant sur une information publiée dans L'Express/L'Impartial.

Bientôt un musée-atelier

Plonk & Replonk veut maintenant revoir son organisation, notamment la distribution en France qui occasionne beaucoup de frais. Il compte la confier à un diffuseur pour pouvoir, de son côté, se concentrer sur la création.

Les ventes en France font grise mine. Et le collectif a été mal conseillé par une fiduciaire ces dernières années, ce qui l'a conduit à des rattrapages fiscaux, désormais réglés.

Les artistes ont beaucoup de projets dans leur escarcelle, parmi lesquels de nouveaux livres, mais aussi la création d'un petit musée-atelier à La Chaux-de-Fonds.

ats/kg

Publié Modifié