Modifié

"Ma vie de courgette", un film d'animation romand projeté à Cannes

Une image du film d'animation "Ma vie de courgette" [Charlotte Désigaud/Rita Productions]
Une image du film d'animation "Ma vie de courgette" [Charlotte Désigaud/Rita Productions]
Co-produit par la RTS, le long métrage d'animation de Claude Barras "Ma vie de courgette" fait partie de la vingtaine de films sélectionnés pour la Quinzaine des Réalisateurs, a annoncé le festival de Cannes mardi.

Adapté du livre "Autobiographie d'une courgette", écrit en 2002 par Gilles Paris, "Ma vie de courgette" raconte le destin d'Icare, un enfant de 9 ans élevé par sa mère alcoolique qui le surnomme "ma courgette". Lorsque celle-ci meurt par accident, il se retrouve dans un foyer, où il rencontre une petite troupe d'enfants abandonnés avec laquelle il se lie.

Ce film sera projeté en première mondiale sur la Croisette.

Un budget de 8 millions

"Ma vie de courgette" a été réalisé en stop-motion, une technique qui consiste à animer les marionnettes image par image, à la frontière entre l'animation traditionnelle et les prises de vues réelles. Il a fallu dix mois de tournage pour le réaliser. La musique a été signée par l'artiste suisse Sophie Hunger.

D'un budget de 8 millions de francs, "Ma vie de courgette" est le deuxième long métrage d'animation jamais réalisé par l'industrie du cinéma suisse après "Max & co" de Samuel et Frédéric Guillaume.

>> Voir aussi notre long format consacré au film: Dans les coulisses du film d'animation suisse "Ma vie de courgette" 

boi

Publié Modifié

Un autre film dans la section Cinéfondation

La section Cinéfondation présentera elle le film d’animation suisse "Par mauvais temps" de Remo Scherrer, un film de fin d'études de la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne - Arts et Design.

Ce film retrace l'enfance d'une jeune fille dont la mère est alcoolique.