Modifié le 18 février 2016 à 19:28

Le Grand Prix suisse de littérature a été décerné à Alberto Nessi

Le poète et écrivain tessinois a été distingué pour "son lyrisme retenu" et "sa prose à la tonalité à la fois rêveuse et réaliste".
Le poète et écrivain tessinois a été distingué pour "son lyrisme retenu" et "sa prose à la tonalité à la fois rêveuse et réaliste". [Gaetan Bally - Keystone]
Le poète et écrivain tessinois Alberto Nessi a été distingué par le Grand Prix suisse de littérature jeudi soir lors d'une cérémonie à la Bibliothèque nationale à Berne.

Le prix d'une valeur de 40'000 francs lui a été remis par Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la culture.

L’écriture d'Alberto Nessi porte sur l'existence des femmes et des hommes ordinaires, ceux qui restent dans l’ombre, exclus de l’Histoire et oubliés de la mémoire collective, lit-on dans un communiqué de l'Office fédéral de la culture (OFC).

Deux lauréats romands

Les sept lauréats des Prix suisses de littérature sont Giovanni Fontana, Massimo Gezzi, Yves Laplace, Antoinette Rychner, Ruth Schweikert, Monique Schwitter et Leta Semadeni.

Ils sont distingués pour des livres parus entre octobre 2014 et octobre 2015. À savoir "Plaine des héros" (Yves Laplace), "Le Prix" (Antoinette Rychner), "Wie wir älter werden" (Ruth Schweikert), "Eins im Andern" (Monique Schwitter), "Tamangur" (Leta Semadeni ), "Breve pazienza di ritrovarti" (Giovanni Fontana) et "Il numero dei vivi" (Massimo Gezzi).

Publié le 18 février 2016 à 19:26 - Modifié le 18 février 2016 à 19:28

Un des auteurs les plus traduits

Alberto Nessi est né en 1940 à Mendrisio, commune tessinoise située près de la frontière italienne. Il a grandi à Chiasso où, après des études à l'Université de Fribourg, il est revenu enseigner la littérature italienne.

Il figure parmi les auteurs les plus traduits et les plus appréciés dans les autres régions linguistiques de Suisse, précise l'OFC.

Prix spécial de traduction

Le Prix spécial de traduction, également doté de 40'000 francs, a été remis à Harmut Fähndrich.

Traducteur et médiateur de littératures de langue arabe né en 1944 à Tübingen (Allemagne), Harmut Fähndrich a enseigné l'arabe et l’histoire de la civilisation islamique à l'École polytechnique fédérale de Zurich.

Il a dirigé pendant près de 30 ans la collection de littérature arabe des Éditions Lenos.