Publié

La musique populaire a attiré 100'000 personnes à Aarau

"Faire de la musique ensemble, c'est (...) le symbole de ce qui fait la force de la Suisse: ces liens qui unissent les gens, dans leur quartier, leur village, leur association, qui (...) nous mettent au même diapason", s'est réjoui Alain Berset dimanche. [Keystone]
"Faire de la musique ensemble, c'est (...) le symbole de ce qui fait la force de la Suisse: ces liens qui unissent les gens, dans leur quartier, leur village, leur association, qui (...) nous mettent au même diapason", s'est réjoui Alain Berset dimanche. [Keystone]
La 12e édition de la Fête fédérale de la musique populaire a rassemblé plus de 100'000 personnes à Aarau de jeudi à dimanche. Samedi, le nouvel hymne national choisi par les Suisses a été présenté.

Cette année, la Fête fédérale de musique populaire a duré un jour de plus que lors de la dernière édition, organisée en 2011. Environ 1500 musiciens appartenant à 300 formations se sont produits dans la vieille ville d'Aarau.

La manifestation, qui a pris fin dimanche après un grand cortège, s'est déroulée sans incident, ont fait savoir les organisateurs dans un communiqué.

Discours d'Alain Berset

Dans la matinée, le conseiller fédéral chargé de la culture Alain Berset a évoqué l'héritage de la musique populaire en Suisse. Pianiste de jazz lui-même, le Fribourgeois a estimé que la musique populaire en Suisse était "débordante de vitalité et de curiosité".

La musique populaire en Suisse est restée authentique mais elle s'est constamment développée, s'est réjoui le chef du Département fédéral de l'intérieur.

Dans le cadre de cette 12e édition, la proposition gagnante du concours visant à donner un nouvel hymne national à la Suisse a été révélée samedi.

>> Lire: Le nouvel hymne national choisi par les Suisses conserve sa mélodie

ats/ptur

Publié