Modifié le 12 juin 2015 à 18:00

"J'étais pour que Jura suisse et français se rattachent"

Hubert-Félix Thiéfaine se confie à la RTS
Hubert-Félix Thiéfaine se confie à la RTS L'actu en vidéo / 4 min. / le 12 juin 2015
De passage au Festi'neuch jeudi, Hubert-Félix Thiéfaine s'est confié à la RTS. Entre son attachement au Jura et l'"absurdité de la vie", l'homme à la vingtaine d'albums est revenu sur sa longue carrière.

"Il y a forcement un lien entre les gens du canton de Vaud, de Genève, de Neuchâtel et puis du Jura, que j'ai soutenu dans les années 1970", a notamment déclaré le chanteur français. Pour un Jura libre? "Oui, j'étais même pour qu'on se rattache (...) on avait beaucoup de choses à partager ensemble".

"La vie est absurde"

Hubert-Félix Thiéfaine est aussi revenu sur sa longue carrière, plus de 40 ans, en estimant s'être accroché à "ses rêves de gosse". "Vous savez, la vie est absurde quelque part, alors si on n'a pas quelques ancres sérieuses, on part à la dérive".

En soirée, c'est sous une chaleur pesante que le Français s'est produit pour la soirée d'ouverture du troisième plus grand festival de Suisse romande.

Après lui, c'est le mythique groupe de rock britannique Placebo qui a retourné le chapiteau, plein à craquer. Festi'neuch se poursuit ces prochains jours, avec notamment Fatboy Slim, vendredi, Bénabar samedi et Iam dimanche.

Miroslav Mares avec gchi

>> Reportage sur Festi'neuch ce soir dans Couleurs Locales à 18h55 sur RTS Un

Publié le 12 juin 2015 à 11:13 - Modifié le 12 juin 2015 à 18:00