Modifié le 20 mai 2015

"La tradition du Théâtre de Vidy a toujours été la création"

Le directeur du Théâtre de Vidy Vincent Baudriller, ici en 2013, a présenté le programme de la saison 2015-2016.
Interview de Vincent Baudriller, directeur du Théâtre Vidy-Lausanne Le Journal du matin / 6 min. / le 20 mai 2015
Un jour après la présentation d'une partie de la prochaine saison du Théâtre de Vidy à Lausanne, son directeur Vincent Baudriller a défendu la création contemporaine sur les ondes de la RTS mercredi.

La saison 2015-2016 du théâtre de Vidy s'ouvrira le 4 septembre au Théâtre du Jorat avec "En avant, marche!" du chorégraphe flamand Alain Platel, qui raconte l'histoire d'un tromboniste qui ne peut plus jouer.

La première partie du programme propose plusieurs oeuvres en italien, en allemand et en anglais, qui seront surtitrées en français. Au total, 27 spectacles sont prévus de décembre à janvier.

"Le théâtre peut faire du bien"

"Hier, quand on a présenté le programme, on a constaté de l'enthousiasme autour de cette nouvelle aventure. La tradition du théâtre de Vidy a toujours été la création. Moi, ma bataille, c'est que cette dernière soit ouverte à tous", a déclaré Vincent Baudriller au lendemain de la présentation de sa seconde saison à la tête de l'institution.

Pour lui, le théâtre n'est absolument pas réservé à une élite culturelle. "Il est important de le rendre plus accessible. Parce que j'ai l'intime conviction que le théâtre peut faire du bien pour vivre." 

"Un frisson autour de Vidy"

Vincent Baudriller a cependant reconnu que certains spectateurs avaient pu être décontenancés par la programmation de cette année. "Il y a eu une rencontre avec des oeuvres artistiques qui n'étaient pas forcément invitées auparavant. D'où une possible déstabilisation. Mais aujourd'hui, ce que je constate, c'est que depuis plusieurs mois, il y a un frisson autour de Vidy."

Des introductions aux spectacles sont désormais proposées certains soirs, ainsi que des rencontres avec les artistes. De plus, l'établissement lausannois poursuit sa collaboration avec le festival de la Bâtie et avec la Comédie de Genève.

>> Le programme 2015-2016:

Le Théâtre Vidy-Lausanne.
Salvatore Di Nolfi - Keystone
Le Journal du matin - Publié le 20 mai 2015

kg

Publié le 19 mai 2015 - Modifié le 20 mai 2015

Le programme en détail

Pour "La rencontre" de Simon McBurney, "une grande figure du théâtre européen", chaque spectateur aura un casque sur les oreilles. "Ce raconteur d'histoires sera seul en scène. Il n'y aura a priori pas de vidéo, ni de décor.

Pascal Rambert présentera un diptyque: "Clôture de l'amour" montré en 2011 au Festival d'Avignon et sa nouvelle création "Répétition" où Emmanuelle Béart et Denis Podalydès rejoignent Audrey Bonnet et Stanislas Norde.

Théâtre italien
Cette saison, Vidy se met à l'heure italienne avec Alessandro Sciarroni, dont trois spectacles pourront être vus le même jour. En janvier, Pippo Delbono dévoilera sa nouvelle création, inspirée de l'Evangile.

Un duo d'acteurs, Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, enchaînera deux spectacles sur un plateau "nu", avec juste quelques accessoires.

Des artistes suisses
Le théâtre invite des artistes suisses comme Milo Rau ou la chorégraphe La Ribot, installée à Genève, et accompagne de jeunes artistes prometteurs comme Karim Bel Kacem, Magali Tosato et le photographe Augustin Rebetez, qui dévoilera sa première création théâtrale.