Modifié le 14 septembre 2014 à 15:11

Le gigantesque tombeau d'Amphipolis lève le voile sur ses deux cariatides

Le visage de l'une des cariatides mesure 60 cm de hauteur.
Le visage de l'une des cariatides, de 60 cm de hauteur, a été sculpté il y a au moins 2300 ans. [ - ]
Les chercheurs ont pu accéder vendredi à Amphipolis à la troisième chambre du plus grand tombeau antique grec, levant le voile sur deux statues féminines interprétées comme les gardiennes du site.

Les archéologues oeuvrant sur le plus grand tombeau antique jamais découvert en Grèce, à Amphipolis, sont parvenus vendredi à pénétrer dans la troisième chambre de la sépulture. Cette pièce était jusqu'ici cachée par un important volume de terre, où se trouvaient deux cariatides en marbre.

La découverte majeure de ces deux statues féminines qui servent de colonnes avait été annoncée cinq jours plus tôt, mais seules les têtes avaient alors été dégagées. Le percement total de la porte a permis de découvrir l'entier de ces corps sculptés, revêtus d'une robe fine couvrant légèrement leur poitrine (voir vidéo).

Interdire l'accès au tombeau

Une reconstitution du tombeau, d'après les découvertes actuelles.
Une reconstitution du tombeau, d'après les découvertes actuelles. [ - ]
"Le bras gauche de l'une et le bras droit de l'autre étaient dressés comme pour interdire symboliquement l'accès au tombeau", décrivait dimanche un communiqué du ministère grec de la Culture.

Le tombeau est daté entre -330 et -300, soit de l'ère d'Alexandre le Grand (356-323 av. J.-C.). Les recherches se poursuivent.

bri avec l'afp

Publié le 13 septembre 2014 à 18:47 - Modifié le 14 septembre 2014 à 15:11

A qui appartenait le tombeau?

Depuis mi-août, les archéologues progressent vers le coeur d'un impressionnant tumulus, ceint d'un mur en marbre de 497 mètres de long. Avant les cariatides, deux sphinx imposants et une mosaïque avaient été découverts.

Les hypothèses sur le défunt à qui était destiné ce tombeau évoquent une personnalité éminente du royaume macédonien antique: Roxane, l'épouse perse d'Alexandre, Olympias la mère du roi, ou un de ses compagnons et généraux.

Le Premier ministre Antonis Samaras a qualifié cette trouvaille de "très importante" dans cette région de Macédoine. La sécurité autour du site est drastique.

Amphipolis