Modifié le 18 juillet 2014 à 13:14

Le Montreux Jazz, un festival tout bénéfice pour la Riviera

001BBC9D THUMB169 00 00 00 01
Fun Facts: le Montreux Jazz Festival, jackpot pour la Riviera? L'actu en vidéo / 3 min. / le 18 juillet 2014
Hôtels complets, restaurateurs satisfaits, renommée mondiale... Le Montreux Jazz Festival, qui s'achèvera samedi, génère entre 50 et 60 millions de francs de retombées économiques.

Le Montreux Jazz, c'est des dizaines de concerts, 250'000 visiteurs et... 50 à 60 millions de francs de retombées économiques pour la Riviera.

Les chiffres, avancés par le syndic de Montreux Laurent Wehrli, parlent d'eux-mêmes. S'ils nécessitent quelques dépenses de la part de la commune, notamment en matière de protocole, les seize jours de festival dopent l'économie locale.

55'000 nuitées générées

L'événement, qui génère 55'000 nuitées dans la région de Montreux, permet aux hôteliers de réaliser 15 à 20% de leur chiffre d'affaires annuel.

"Pendant ces seize jours de juillet, le taux de remplissage flirte avec 100%, précise Estelle Mayer, présidente de la Société des hôteliers Vevey-Montreux. Parmi la clientèle se trouvent beaucoup de Suisses alémaniques, des Européens et quelques Américains. Italiens, Allemands et Français figurent parmi les nationalités les plus friandes du festival.

"Les guinguettes, une offre complémentaire"

Du côté des restaurateurs, certains se plaignent - en off - de la concurrence des guinguettes installées au bord du lac et des difficultés de stationnement générées par le festival.

"Le festival représente facilement 20% de chiffre d'affaires en plus par rapport au reste de l'année", déclare pour sa part Ezio Vialmin, restaurateur sur la Grand'Rue. Pour ce Montreusien, "les échoppes sur les quais apportent une offre complémentaire" et "permettent d'absorber les nombreux visiteurs".

Si le festival ne dure que quinze jours, Ezio Vialmin est - comme beaucoup- convaincu que toute l'activité commerciale et touristique de Montreux bénéficie à l'année de l'image que le festival offre à la ville.

Une notoriété qui n'est plus à faire

Comme le rappelle l'hôtelière Estelle Mayer, "Claude Nobs a marqué Montreux sur la carte du monde". Cet événement qu'elle juge "très important pour la destination" contribue à la renommée mondiale de Montreux.

A tel point que certains organisateurs d'événement veulent absolument organiser un congrès dans la ville du festival, raconte le syndic Laurent Wehrli.

"Combien de pages de publicité avons-nous pu éviter pour atteindre de tels objectifs", interroge l'élu qui se réjouit de "la coloration musicale et heureuse" que cela donne à la ville au-delà de son climat et de ses quais.

>> Voir aussi: Les VIP du Montreux Jazz, un accueil 5 étoiles?

Festival-goers enjoy the ATMOSPHERE at the 47th Montreux Jazz Festival, in Montreux, Switzerland, Friday, July 12, 2013. (KEYSTONE-)
L'actu en vidéo - Publié le 15 juillet 2014

Juliette Galeazzi et Pauline Turuban

Publié le 18 juillet 2014 à 13:07 - Modifié le 18 juillet 2014 à 13:14

Montreux investit 2,5 millions

Chaque année, la Ville de Montreux débourse environ 2,5 millions de francs pour le Montreux Jazz Festival. Cette somme correspond à l'équivalent de 10% du budget de l'événement créé par Claude Nobs.

Les principaux postes de dépenses sont consacrés aux transports (285'000 francs pour les parkings ou encore les bus spéciaux) et à la sécurité (230'000 francs).

Viennent ensuite le protocole (140'000 francs), le traitement des déchets (75'000 francs) ainsi que la décoration florale et la remise en état des parcs (40'000 francs).