Modifié le 04 avril 2014 à 13:45

L'écrivaine française Régine Deforges est décédée à l'âge de 78 ans

Dans ses romans, Régine Desforges revendique souvent le droit des femmes à s'assumer seules.
Dans ses romans, Régine Deforges revendique souvent le droit des femmes à s'assumer seules. [Damien Meyer - ]
L'écrivaine et éditrice française Régine Deforges, auteure de "La Bicyclette bleue", est décédée jeudi d'une crise cardiaque. Elle était âgée de 78 ans.

L'écrivaine et éditrice française Régine Deforges est décédée à 78 ans d'une crise cardiaque. Editrice sulfureuse, souvent en butte à la justice, elle connut le succès public avec "La Bicyclette bleue", adaptée au cinéma.

Démêlées avec la justice

Cette saga de dix romans, commencée en 1983 et achevée en 2007, s'est vendue à plus de dix millions d'exemplaires.

Elle a valu à Régine Deforges des démêlés judiciaires avec les héritiers de Margaret Mitchell, auteur d'Autant en emporte le vent, qui ne parvinrent cependant pas à convaincre les juges que la Française avait plagié l'Américaine.

Féministe et libertaire

Née le 15 août 1935 à Montmorillon, dans le centre de la France, Régine Deforges a écrit une quarantaine de livres, dont plusieurs textes érotiques. D'un ton très libre, voire libertin, ses romans sont souvent des plaidoyers féministes défendant le droit des femmes à s'assumer seules, jusque et y compris dans leur sexualité.

Elle a publié en 2013 son dernier ouvrage, une autobiographie, "L'enfant du 15 août: mémoires".

afp/kkub

Publié le 03 avril 2014 à 20:26 - Modifié le 04 avril 2014 à 13:45