Modifié le 30 décembre 2013

Le cinéaste vaudois Nag Ernest Ansorge est décédé à l'âge de 88 ans

Nag Ernest Ansorge
Nag Ernest Ansorge a déposé son oeuvre à la Cinémathèque suisse. [ - http://www.cinematheque.ch]
Nag Ernest Ansorge, cinéaste vaudois créateur d'une technique de cinéma d'animation à partir de sable, est décédé jeudi à l'âge de 88 ans. Il avait reçu avec sa femme de nombreux prix.

Le cinéaste Nag Ernest Ansorge est décédé jeudi dernier à l'âge de 88 ans, a annoncé sa famille. Avec sa femme Gisèle, disparue en 1993, le Vaudois a créé une technique originale de cinéma d'animation à partir de sable de quartz noir. Ils ont reçu ensemble des dizaines de prix dans des festivals.

Nag Ansorge naît en 1925 à Lausanne. A la fin des années 50, il s'installe avec sa femme à Etagnières (VD) où ils aménageront un atelier de cinéma.

Premier film d'animation en 1966

Nag se fait la main avec des films d'actualités tournés pour une salle de cinéma de la place St-François à Lausanne. Dans les années 60, le couple réalise ses deux premiers films d'animation sur sable: "Les corbeaux" (1966) et "Fantasmatic" (1969).

Le cinéaste est l’un des fondateurs de la série de portraits filmés Plans-Fixes initiée en 1977.

Il a aussi réalisé une série de courts métrages avec des malades de l'hôpital psychiatrique de Cery, près de Lausanne. Il a déposé son oeuvre à la Cinémathèque suisse.

ats/gchi

Publié le 30 décembre 2013 - Modifié le 30 décembre 2013