Modifié le 06 décembre 2013

Décès de l'écrivain d'origine valaisanne Jean-Luc Benoziglio

Jean-Luc Benoziglio.
Jean-Luc Benoziglio. [Lukas Lehmann - ]
Né à Monthey mais installé à Paris, l'écrivain valaisan Jean-Luc Benoziglio est décédé jeudi à l'âge de 72 ans. Il avait notamment remporté le prix Médicis en 1980.

Né en 1941 à Monthey (VS) de père turc et de mère italienne, l'auteur Jean-Luc Benoziglio est décédé jeudi à Paris où il était établi. Il avait remporté une pléiade de prix littéraires, dont le prix Médicis en 1980 pour "Cabinet-portrait", et le prix des auditeurs de la RTS en 2005 pour "Louis Capet, suite et fin".

Après des études et une licence en droit à Lausanne, "Beno", comme on le surnommait, s'était installé à Paris en 1966. Il a travaillé dans le monde de l'édition et a publié tous ses ouvrages au Seuil. Son oeuvre est riche d'une quinzaine de romans.

Ecriture "divagante"

L'homme se disait isolé en Suisse et solitaire à Paris. Il pratiquait une écriture "divagante", selon ses propos, qui lui procurait une certaine excitation ou jubilation dans le bouillonnement intellectuel de la capitale. Quant au prix Médicis, il le considérait comme une "forme d'injustice dont il a été ravi d'être la victime".

oang

Publié le 06 décembre 2013 - Modifié le 06 décembre 2013