Modifié le 24 octobre 2013 à 20:33

Sandra Bullock et George Clooney réunis dans l'espace

Huis clos dans l'espace pour Sandra Bullock et George Clooney.
Huis clos dans l'espace pour Sandra Bullock et George Clooney. [ - allociné]
Riche semaine pour les sorties en salles avec un drame spatial pour le tandem Bullock-Clooney, une comédie mafieuse de Luc Besson avec De Niro, une biographie de Lady Di et une jolie balade le long du Doubs.

Pour réunir Sandra Bullock et George Clooney, il ne fallait rien moins que l'espace! Les deux acteurs à la filmographie impressionnante prennent place dans "Gravity", un film catastrophe qui devient aussi psychologique. Un long-métrage réalisé par le Mexicain Alfonso Cuaron ("Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban", "Les fils de l'homme", "Y tu mamma tambien").

Les comédiens campent Ryan, une astronaute beaucoup trop sérieuse, et Matt, un vieux de la vieille rigolard. L'une vit sa première mission, l'autre sa dernière.

Une sortie dans l'espace qui devait être facile tourne au tragique, car des débris de l'espace percutent la navette. Celle-ci explose, laissant deux naufragés de l'espace à la dérive.

Film anxiogène en course pour un Oscar

Après l'accident, c'est le silence et le long combat pour rester en vie. L'oxygène commence à manquer, la panique enfle, l'espoir diminue. Une solitude anxiogène s'installe, on s'entend respirer, on est enfermé à l'air libre.

Ce climat pesant est renforcé par une imagerie spatiale bluffante, avec des tournoiements entre lumière et obscurité, avec toujours la Terre en arrière-plan.

"Gravity" fait aussi ressortir le jeu d'acteurs de George Clooney et surtout de Sandra Bullock, peu habituée à ce type de rôle. Si bien que le film et l'actrice (déjà sacrée en 2010 pour "The Blind Side") sont cités dans la course aux Oscars.

La bande-annonce:

Gravity
Sortir.ch - Publié le 10 octobre 2013
 

Besson adapte "Malavita" de Benacquista

Le point commun entre le gangstérisme new-yorkais et le bocage normand? "Malavita"! Adapté plutôt fidèlement de l'excellent roman éponyme de Tonino Benacquista, ce film relate l'arrivée pleine d'étincelles d'une famille d'anciens mafieux dans un trou perdu français.

Et le casting réuni par Luc Besson pour cette comédie policière a de quoi faire pâlir, avec trois routiniers du genre: Robert De Niro ("Le Parrain 2", "Les Affranchis"), Michelle Pfeiffer ("Scarface") et Tommy Lee Jones ("Men in Black").

Or, si le scénario et la distribution font presque l'unanimité, la critique tire toutefois à boulets rouges sur ce film.

Quand le naturel revient au galop

Fred Blake (Robert De Niro) se nomme en réalité Giovanni Manzoni, mais il a changé d'identité plusieurs fois depuis qu'il est sous protection du FBI après avoir dénoncé son clan de mafieux. L'agent Stansfield (Tommy Lee Jones) entend le cacher en Normandie.

Le FBI demande à Blake, sa femme (Michelle Pfeiffer), à et leurs deux enfants de se faire oublier pour éviter que la mafia ne les retrouve, ce qui ne manquera pas d'arriver, tant leurs efforts d'intégration s'avèrent désastreux.

La famille règle en effet tous les petits problèmes du quotidien avec la manière forte: agresser le plombier, plastiquer le supermarché, racketter les camarades ou déglinguer les dragueurs...

La bande-annonce:

Malavita
Sortir.ch - Publié le 10 octobre 2013

Une idylle secrète de Lady Di à l'écran

Après avoir mis en scène la fin d'Adolf Hitler dans "La Chute", le réalisateur allemand Olivier Hirschbiegel s'est attaqué aux deux dernières années de la vie de Lady Di avec "Diana".

Cette biographie évoque la liaison secrète entre la princesse de Galles et le chirurgien pakistanais Hasnat Khan, une idylle loin des caméras tenue secrète pendant longtemps. Le médecin a d'ailleurs vivement critiqué le film pour son manque de fidélité avec la réalité.

Diana est interprétée, avec une légère ressemblance physique, par Naomi Watts ("Le Cercle", "King Kong"), alors que Naveen Andrews (Sayid dans la série "Lost") donne corps à Hasnat Khan.

La bande-annonce:

Diana
Sortir.ch - Publié le 10 octobre 2013

Une paisible balade le long du Doubs

Invitation à la rêverie et à la sérénité, "Et au milieu coule le Doubs" berce le spectateur de la source de la rivière franco-suisse jusqu'à ce qu'elle se jette tout doucement dans la Saône.

Claude Schauli, bien connu pour ses nombreux documentaires (notamment en Birmanie), aime le Jura et l'a prouvé avec le vif succès des "Quatre saisons du petit train rouge". Il a cette fois musardé le long du Doubs à la rencontre de ceux qui y vivent et l'aiment.

Horlogers, conteurs, peintres, agriculteurs ou postiers aux accents franc-comtois, jurassiens  et neuchâtelois côtoient oiseaux et renards dans cette fresque poétique qui emmène le spectateur dans les recoins méconnus de la rivière et dans des endroits plus fréquentés par les amateurs.

La bande-annonce:

Et au milieu coule le Doubs
Sortir.ch - Publié le 10 octobre 2013

Frédéric Boillat

Publié le 23 octobre 2013 à 09:32 - Modifié le 24 octobre 2013 à 20:33

Les prochaines sorties cinéma

Mercredi 23 octobre

GRAVITY d'Alfonso Cuaron. Avec George Clooney, Sandra Bullock

MALAVITA de Luc Besson. Avec Robert De Niro, Michelle Pfeiffer, Tommy Lee Jones, Dianna Agron

DIANA de Olivier Hirschbiegel. Avec Naomi Watts, Naveen Andrews, Juliet Stevenson

ET AU MILIEU COULE LE DOUBS de Claude Schauli

LE COEUR DES HOMMES 3 de Marc Esposito. Avec Bernard Campan, Jean-Pierre Darroussin, Marc Lavoine

LEFT FOOT RIGHT FOOT de Germinal Roaux. Avec Nahuel Perez Biscayart, Agathe Schlenker, Dimitri Stapfer

Mercredi 30 octobre

L'EXPÉRIENCE BLOCHER de Jean-Stéphane Bron

BLOOD TIES de Guillaume Canet. Avec Marion Cotillard, Clive Owen, James Caan, Mila Kunis

THOR - THE DARK KINGDOM de Alan Taylor. Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston

UN CHÂTEAU EN ITALIE de Valeria Bruni-Tedeschi. Avec Valeria Bruni-Tedeschi, Louis Garrel, Filippo Timi

GANGS OF WASSEYPUR de Anurag Kashyap. Avec Manoj Bajpayee, Richa Chadda, Nawazuddin Siddiqui

NAIROBI HALF LIFE de David tosh Gitonga. Avec Joseph Wairimu, Olwenya Maina, Nancy Wanjiki

ATTILA MARCEL de Sylvain Chomet. Avec Guillaume Gouix, Anne Le Ny, Bernadette Lafont

L'info cinéma de la semaine

Les Hollywood Film Awards ont lancé lundi à Beverly Hills la saison des prix hollywoodiens, en présence de plusieurs stars venues sonder leurs chances dans la course aux Oscars, qui seront célébrés en mars.

Les quatre lauréats d'interprétation, Sandra Bullock (actrice principale pour "Gravity"), Matthew McConaughey (acteur principal pour "Dallas Buyers Club"), Julia Roberts (second rôle féminin pour "Un été à Osage County") et Jake Gyllenhaal (second rôle masculin pour "Prisoners"), étaient tous présents.

Matthew McConaughey, l'un des candidats très sérieux à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de malade du sida se battant contre la maladie dans "Dallas Buyers Club", s'est félicité sur le tapis rouge du tournant donné à sa carrière, aujourd'hui réorientée vers les films indépendants, après une longue liste de comédies romantiques et de films d'action.

Avaient également fait le déplacement Lee Daniels (réalisateur du "Majordome"), Jared Leto, Ethan Hawke, Julie Delpy, Jane Fonda, Geoffrey Rush, Viola Davis et Harrison Ford, qui a reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière.