Modifié le 05 septembre 2013 à 17:05

"White House Down": Roland Emmerich fait (encore) exploser la Maison Blanche

Jamie Foxx et Channing Tatum, les deux stars de "White House Down", lors de la première du film à Berlin.
Jamie Foxx et Channing Tatum lors de l'avant-première du film à Berlin. [EPA/Britta Pedersen - ]
Sous la direction de Roland Emmerich, Jamie Foxx et Channing Tatum font face à un putsch contre le président américain, tandis que "The Broken Circle" traite de l'amour et de la maladie. Dans "La Danza de la Realidad", Alejandro Jodorowsky livre une autobiographie fantasmée.

L'été touche peu à peu à sa fin, mais la saison des superproductions américaines n'est, elle, pas terminée dans les salles obscures romandes. La preuve cette semaine avec "White House Down", une oeuvre signée par l'inénarrable Roland Emmerich.

Le dernier film du cinéaste allemand, à qui l'on doit notamment "Independance Day", "Godzilla" ou encore "Le Jour d'après", bénéficie ainsi d'un budget estimé à 150 millions de francs.

Ce film d'action met également en scène plusieurs stars du cinéma hollywoodien, dont Jamie Foxx ("Ali", "Ray"), Channing Tatum ("Sexy Dance") et Maggie Gyllenhaal ("The Dark Knight").

White House Down
Sortir.ch - Publié le 14 août 2013

Trahisons et explosions à Washington

Le film raconte l'histoire d'un officier de police nommé John Cale. Pour épater sa fille Emily, celui-ci tente de s'enrôler dans le Secret Service, le service de protection de la présidence des Etats-Unis, mais il est recalé.

Peu après, John Cale visite la Maison Blanche avec sa fille. C'est le moment choisi par une troupe de mercenaires pour lancer une tentative de coup d'Etat contre le président James Sawyer, qui vient de signer un traité de paix controversé au Moyen-Orient.

Entre trahisons et explosions, le père, sa fille et le président vont-ils survivre à ce gigantesque complot?

"The Broken Circle": amour bouleversé

Alabama Monroe
Sortir.ch - Publié le 14 août 2013

Didier (Johan Heldenbergh), musicien dans un groupe de country, rencontre Elise (Veerle Baetens), une artiste adepte des tatouages. Ils tombent follement amoureux et filent le parfait amour dans la ferme de Didier. Voilà la trame de départ de "The Broken Circle".

Mais un jour, Elise tombe enceinte et donne naissance à une petite Maybelle. L'enfant, malheureusement, est atteinte de leucémie et la maladie va bouleverser la relation entre Didier et Elise.

Grâce notamment à une chronologie chamboulée, le film s'attache alors à montrer la lente descente aux enfers psychologique des deux personnages.

Une oeuvre musicale

"The Broken Circle", du cinéaste flamand Felix Van Groeningen ("La Merditude des choses"), est sorti en 2012 déjà en Belgique. Le film est basé sur une pièce de théâtre écrite par Johan Heldenbergh et Mieke Dobbels.

Récompensé par le prix du meilleur scénario et celui de la meilleure actrice au Festival de Tribeca, à New York, ce drame est aussi une oeuvre musicale à part entière. Il met à l'honneur le bluegrass, une sorte de country, comme "O'Brother" des frères Coen en 2000.

La bande originale du film a d'ailleurs connu un grand succès en Belgique. Le groupe qui interprète les morceaux, de son côté, fait salles combles lors de ses concerts.

"La Danza de la Realidad": autobiographie fantasmée

La danse de la réalité
Sortir.ch - Publié le 14 août 2013

Voilà plus de 20 ans qu'Alejandro Jodorowsky n'avait plus tourné. Cinéaste, poète, romancier, bédéiste, gourou spirituel, le Franco-Chilien de 84 ans, à qui l'on doit notamment "El Topo" (1970) et "La Montagne sacrée" (1973), présente "La Danza de la Realidad".

Oeuvre autobiographique et surréaliste, cette "danse de la réalité" se déroule à Tocopilla, petite ville située dans le nord du Chili où l'auteur est né et a grandi. Le film y a aussi été tourné.

L'histoire est une plongée dans l'univers tyrannique d'une famille d'exilés. Elle raconte la vie, réelle ou fantasmée, de la famille Jodorowsky jusqu'à l'ultime rédemption du père.

Didier Kottelat

Publié le 04 septembre 2013 à 11:36 - Modifié le 05 septembre 2013 à 17:05

Les sorties de mercredi et de la semaine prochaine

LES SORTIES DU 4 SEPTEMBRE

LES AMANTS DU TEXAS de David Lowery. Avec Rooney Mara, Ben Foster, Casey Affleck

ILO ILO de Anthony Chen Yeo. Avec Yann Yann, Chen Tianwen, Angeli Bayani, Koh Jia Ler

LA DANZA DE LA REALIDAD de Alejandro Jodorowsky. Avec Brontis Jodorowsky, Pamela Flores, Jeremias Herskovits

ONE DIRECTION: THIS IS US de Morgan Spurlock. Avec Harry Styles, Niall Horan, Louis Tomlinson, Zayn Malik

THE BROKEN CIRCLE de Felix Van Groeningen. Avec Veerle Baetens, Johan Heldenburgh

WHITE HOUSE DOWN de Roland Emmerich. Avec Channing Tatum, Maggie Gyllenhaal, Jamie Foxx

LES SORTIES DU 11 SEPTEMBRE

THE BUTLER de Lee Daniels. Avec Forest Whitaker, John Cusack, Jane Fonda, Oprah Winfrey, Mariah Carey

PAIN & GAIN de Michael Bay. Avec Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris

ROCK THE CASBAH de Laïla Marrakchi. Avec Morjana Alaoui, Nadine Labaki, Lubna Azabal

GIBRALTAR de Julien Leclercq. Avec Gilles Lellouche, Tahar Rahim, Riccardo Scamarcio

GRIGRIS de Mahamat Saleh Haroun. Avec Souleymane Démé, Anaïs Monory, Cyril Gueï

NICHNASTI PA'AM LAGAN de Avi Mograbi. Avec Avi Mograbi, Ali Al-Azhari, Yasmine Al-Azhari-Kadmon

L'info cinéma de la semaine

Le maître du film d'animation japonais Hayao Miyazaki va prendre sa retraite du cinéma après la Mostra de Venise, ont annoncé dimanche les studios Ghibli, sans fournir aucune précision.

Le célèbre réalisateur, qui n'a pas pu se rendre au festival du film de Venise cette année, donnera une conférence de presse prochainement à Tokyo.

Très influencé par la mythologie japonaise, Hayao Miyazaki a notamment signé "Princesse Mononoké" et "Le Voyage de Chihiro", Ours d'or en 2002 et Oscar du meilleur film d'animation en 2003.

Sa dernière oeuvre, "Kaze Tachinu" ("Le Vent se lève"), est en compétition pour le Lion d'or à Venise.