Modifié le 09 août 2013 à 10:09

Alain Berset a des objectifs ambitieux pour la future politique culturelle

Alain Berset a annoncé un nouveau "message culturel" pour 2015.
Alain Berset a annoncé un nouveau "message culturel" pour 2015. [Urs Flueeler - ]
Alain Berset a décidé de donner un coup de fouet à la politique culturelle suisse. Le ministre de la Culture a formulé jeudi, dans le cadre du Festival du film de Locarno, des objectifs amibitieux.

Malgré le succès international de quelques acteurs culturels, la Suisse n'est toujours pas vue comme un vivier culturel. Pas de quoi décourager le conseiller fédéral Alain Berset, qui a formulé jeudi à Locarno (TI) des objectifs ambitieux pour la future politique culturelle, notamment à travers davantage d'encouragements dans ce domaine.

Nouveau "message culturel" annoncé pour 2015

Le ministre de la Culture veut une vision globale de la politique culturelle suisse. Elle sera concrétisée dès 2015 à travers le nouveau "message culturel". Le but sera d'élaborer une meilleure coordination, sans qu'il soit pour autant question de centralisation, a assuré Alain Berset.

De plus, dans le nouveau message culturel, les questions de contenu passeront au premier plan. Car jusqu'à présent, la politique culturelle s'est surtout concentrée sur la question financière, a-t-il déploré.

Cette réforme ne va cependant pas aussi loin que l'aurait souhaité la branche du cinéma, selon un de ses représentants, présent à Locarno.

ats/hof

Publié le 08 août 2013 à 19:02 - Modifié le 09 août 2013 à 10:09

"Positionner la Suisse de manière plus ambitieuse"

Alain Berset veut profiter des changements survenus à la tête de la fondation Pro Helvetia et de l'arrivée d'Isabelle Chassot à la direction de l'Office fédéral de la culture (OFC) pour "positionner la Suisse de manière plus ambitieuse".

Et le conseiller fédéral socialiste de citer la coopération entre la section cinéma de l'Office fédéral de la Culture et la SSR pour l'encouragement aux films comme exemple de meilleure coordination.

Le ministre de la Culture a par ailleurs annoncé un assouplissement des modes de coproduction avec l'étranger.