Modifié le 28 mai 2013 à 15:00

"Bombasses" et "kékés" entrent dans le dictionnaire

Comme chaque année, le Petit Robert accueille de nouveaux mots.
Comme chaque année, le Petit Robert accueille de nouveaux mots. [Christophe Lehenaff - Photononstop]
Le Petit Robert 2014, attendu en librairies le 6 juin, recèle de nombreux nouveaux mots pour donner aux lecteurs "les moyens d'exprimer le monde actuel".

Le Petit Robert 2014, qui doit sortir en librairies le 6 juin en même temps que son rival Le Petit Larousse, accueille de nouveaux venus issus de la vie quotidienne.

Ainsi pourra-t-on y trouver des "bombasses" "décomplexées", "cheloues" ou "low cost" qui en "font des caisses". Ou encore des "kékés" (frimeurs) "modeux" et "choupinets".

Ce millésime accueille également  des mots issus des nouvelles technologies comme "texter" (écrire des textos) et "microblog", mais aussi les termes "nobéliser" (de prix Nobel) et "conspirationnistes".

Refléter les "richesses de l'actualité"

Comme chaque année, de truculents mots de la francophonie ensoleillent le dictionnaire: les "traîneux" (personne désoeuvrée) venus du Québec, la "fricadelle" (saucisse panée) arrivée de Belgique ou encore l'expression "agender", propre à la Suisse.

Ce dictionnaire "reflète les besoins et les richesses de l'actualité et donne au lecteur les moyens d'exprimer le monde actuel", rappellent les éditions Le Robert.

afp/ptur

Publié le 28 mai 2013 à 14:58 - Modifié le 28 mai 2013 à 15:00