Modifié le 23 mai 2013

Le chanteur du "Métèque" Georges Moustaki est décédé à 79 ans

Né à Alexandrie, Georges Moustaki avait pour vrai nom Giuseppe Mustacchi.
Georges Moustaki, né le 3 mai 1934 à Alexandrie, mort le 23 mai 2013 à Nice), de son vrai nom Giuseppe Mustacchi, était un auteur-compositeur-interprète français d'origine grecque. [ - ]
Georges Moustaki s'est éteint jeudi matin à l'âge de 79 ans. Le chanteur et compositeur français, auteur de plus de 300 chansons, souffrait de problèmes respiratoires.

"Avec ma gueule de métèque, de Juif errant, de pâtre grec...", un refrain mythique auquel beaucoup pensent alors que l'annonce de la mort de Georges Moustaki a été confirmé par son entourage jeudi.

Le chanteur français d'origine grecque, auteur de titres devenus classiques comme "Milord" et "Le Métèque", venait de fêter ses 79 ans. En 2011, il avait confié souffrir d'emphysème, un problème respiratoire, et que sa maladie, "irréversible", le rendait "définitivement incapable de chanter".

Un prénom en hommage à Brassens

Cheveux longs et barbe broussailleuse, regard bleu étincelant, nonchalance bohème, Georges Moustaki, de son vrai nom Giuseppe Mustacchi, était né le 3 mai 1934 à Alexandrie, de parents juifs grecs immigrés en Egypte. Installé à Paris en 1951, il y rencontre Georges Brassens, dont il adopte le prénom en hommage.

Eternel voyageur et parolier engagé, Georges Moustaki a écrit quelque 300 chansons pour les plus grands interprètes français, comme Edith Piaf ou Yves Montand, avant de les chanter lui-même avec succès.

"Le Métèque" et "Milord"

Ses chansons les plus célèbres restent "Milord" (1958), écrite pour Edith Piaf et traduite dans le monde entier, puis "Le Métèque" (1969), d'abord chantée par Pia Colombo et dont le refrain a fait le tour de la planète.

Plusieurs autres sont devenues des classiques, comme celles interprétées en 1966 par Serge Regianni, "Sarah", "Ma liberté", "Ma solitude", "Votre fille a vingt ans", mais aussi "La Dame Brune" (Barbara, 1968), ou encore "Joseph", "La Marche de Sacco et Vanzetti".

Polyglotte, artiste peintre, il vivait depuis plus de quarante ans sur l'île Saint-Louis à Paris.

Les plus grandes chansons en vidéo:

Les plus grandes chansons de Georges Moustaki
L'actu en vidéo - Publié le 23 mai 2013

agences/boi/boc

Publié le 23 mai 2013 - Modifié le 23 mai 2013

Les réactions

L'annonce de ce décès a immédiatement suscité une vive émotion et de nombreuses réactions.

François Hollande a salué "un immense artiste, dont les chansons populaires et engagées ont marqué plusieurs générations".

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est dit "très ému" par la disparition d'un homme "dont les chansons ont accompagné les Français - et moi aussi - depuis des décennies".

"Georges Moustaki nous a quittés: une immense tristesse. Un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes, un grand poète patrimoine", a réagi la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a dit avoir ressenti "une véritable émotion" à l'annonce du décès du chanteur dont les morceaux "ont bercé une grande partie de (s)a vie".

"C'était un homme absolument exquis, un homme bien élevé, c'était un homme raffiné, c'était un homme élégant qui avait une douceur infinie et puis le talent", a souligné Juliette Gréco sur RTL.

"Georges était un sage. Il nous laisse des chansons sublimes. Il a parcouru le monde avec sa guitare, chantant le français partout. Il était très protecteur et attentionné", a déclaré Line Renaud, tandis que Mireille Mathieu a salué "un des plus grands ambassadeurs de la chanson française", dont les chansons "sont éternelles".