Modifié

Le metteur en scène Jacques Gardel reçoit un Prix Leenaards

Le comédien Jacques Gardel. [Hugues Sigenthaler, 2005 - DR]
Le comédien Jacques Gardel. [Hugues Sigenthaler, 2005 - DR]
Jacques Gardel est lauréat de l'édition 2012 des Prix culturels Leenaards, aux côtés de l'ambassadrice des lettres romandes Doris Jakubec et de la galeriste lausannoise Alice Pauli.

Les Prix culturels Leenaards de la Fondation Leenaards vont cette année à l'ambassadrice des lettres romandes Doris Jakubec, à la galeriste lausannoise Alice Pauli et au metteur en scène Jacques Gardel. La fondation décerne aussi huit bourses à des artistes émergents.

Doris Jakubec a enseigné la littérature romande à l'Université de Lausanne et a dirigé durant plus de 20 ans le Centre de recherches sur les lettres romandes. Elle a publié de nombreux textes sur des romanciers et poètes de Suisse romande et a collaboré au "Journal de Genève", où elle était chargée de la critique de poésie.

Alice Pauli. [alexandre chatton - RTS]Alice Pauli. [alexandre chatton - RTS]Avec Alice Pauli, la fondation honore une "grande dame" que rien ne prédestinait à la carrière de galeriste, qui suit de près le travail de ceux qu'elle a à coeur de représenter.

Prix dotés de 30'000 francs

Acteur et metteur en scène, Jacques Gardel a quant à lui créé en 1989 une scène indépendante, le Théâtre Arsenic à Lausanne. Il est récompensé pour "son apport décisif à la vie théâtrale romande et son engagement pour des formes d'expressions sans cesse renouvelées". Ces trois prix culturels 2012 sont dotés chacun de 30'000 francs.

Les bourses (50'000 francs) vont quant à elles à des artistes émergents. Elles récompensent la flûtiste Szu-Yu Chen, la soprano Marie Jaermann, la chorégraphe Maud Liardon, l'écrivain Aude Seigne, le photographe Matthieu Gafsou, le dessinateur Florian Javet, le violoncelliste Zéphyrin Rey-Bellet et l'auteur dramatique Jérôme Richer.

ats/ptur

Publié Modifié