Modifié

Johnny Hallyday à la hauteur de "L'attente"

Johnny Hallyday. [Anton Denisov - AFP]
Johnny Hallyday. [Anton Denisov - AFP]
Retour musclé pour Johnny Hallyday qui sort un disque très rock dont certains titres pourraient bien devenir des hymnes. Les pionniers du grunge, Soungarden, font un come-back convainquant et prouvent qu'ils n'ont rien perdu de leur fougue. Ambiance festive dans le camp des Rolling Stones qui fêtent leur 50 ans de carrière avec un best-of accompagné de deux inédits de pur rock n'roll.

Avec son nouveau disque "L'attente", Johnny Hallyday revient à ses classiques, entre rock saturé de guitares et ballades fédératrices. Il se distance ainsi de l'embardée pop qu'il avait tentée sur son précédent disque et qui s'était soldée par un échec.

Avec des chansons très rock comme "Refaire l'histoire" ou "L'amour à mort", il mise sur des hymnes dans la veine d'"Allumer le feu", qui pourraient bien devenir des incontournables. Les ballades non plus ne sont pas en reste. Avec "L'attente" et "Un nouveau jour", Johnny Hallyday aborde l'un de ses thèmes favoris: l'amour.

Ecrire pour Johnny Hallyday reste un rêve pour beaucoup d'auteurs. Preuve en sont les plus de 2000 propositions de chansons reçues par le rockeur.

Au final, c'est le musicien breton Christophe Miossec qui marque l'album de son empreinte. Ayant déjà collaboré avec Johnny sur "Sang pour sang" en 1999, Miossec signe ici plus de la moitié des 11 titres, dont "L'amour peut prendre froid", un duo avec la Canadienne Céline Dion.

Parmi les autres compositeurs, le chanteur Daran a écrit "L'attente". Trois femmes ont aussi collaboré à cet album, dont l'Américaine Mary Ann Redmond.

Chris Cornell, chanteur de Soundgarden. [Mark Blinch - Reuters]Chris Cornell, chanteur de Soundgarden. [Mark Blinch - Reuters]Soundgarden: une confiance qui convainc

Mené par la voix hors norme de son chanteur, Soundgarden renaît de ses cendres 15 ans après sa séparation pour sortir "King Animal". Un disque certes sans révélations, mais auquel on s'attache un peu plus après chaque écoute.

Le groupe est heureux d'être de retour et le fait savoir dès le titre d'ouverture lors que Chris Cornell hurle "I've been away for too long". Parmi les 13 titres, beaucoup sont dynamiques ("Non-State Actor"), certains teintés de rock classique ("Been Away Too Long"), tandis que d'autres sont moins rapides, à l'instar du très réussi "Black Saturday".

Pendant les 15 ans qu'aura duré la séparation de Soundgarden, ses membres en ont profité pour participer à d'au tres projets musicaux. Le batteur Matt Cameron a par exemple réjoint Pearl Jam, autre groupe de la scène grunge, tandis que Chris Cornell a formé Audioslave avec des membres du mythique Rage Against the Machine, le temps de trois albums.

Certains ingrédients développés avec Audioslave se retrouvent d'ailleurs sur le dernier opus de Soundgarden. C'est le cas des mélodies mélancoliques ("Bones Of Birds") et de certaines parties de guitares ("Non-State Actor").

Les Rolling Stones sur scène à Tokyo, en 2006. [Shizuo Kambayashi - AP Photo / Keystone]Les Rolling Stones sur scène à Tokyo, en 2006. [Shizuo Kambayashi - AP Photo / Keystone]Les Rolling Stones sortent un best-of et 2 inédits

A l'occasion de leurs 50 ans de car- rière, les Rolling Stones publient une compilation de leurs meilleurs morceaux accompagnés de 2 titres inédits: "Doom And Gloom" et "One More Shot". Dans la veine des classiques "Jumpin' Jack Flash" et autres "Brown Sugar", les 2 nouvelles compositions sont purement stoniennes.

Là où ils auraient pu tenter une approche plus contemporaine, en se lançant par exemple dans un style "dub-step", les vieux rockeurs ont préféré opter pour la sagesse. Ouf!

Le reste du best-of comprend pas moins de 46 titres dont les incontournables "Start Me Up" et "Rocks Off".

Mathieu Henderson

Publié Modifié

Les sorties récentes et à venir

Kid Rock, "Rebel Soul" (16 novembre)

Alicia Keys, "Girl On Fire" (23 novembre)

John Travolta et Olivia Newton-John, "The Christmas" (courant novembre)

Patrick Bruel, "Lequel de nous" (26 novembre)

Cali, "Vernet Les Bains" (26 novembre)

Kesha, "Warrior" (30 novembre)

Bruno Mars, "Unorthodox Jukebox" (7 décembre)

Keny Arkana, "Tout tourne autour du Soleil" (7 décembre)

Tinkabelle, "On My Way" (14 décembre)

Queens of The Stone Age, "Ultraviolet Robot" (31 décembre)

Bon Jovi, +What About ow" (22 février 2013)

Indochine, nouvel album attendu en 2013

L'info musicale de la semaine

Roger Waters, membre fondateur de Pink Floyd et principal créateur du mythique opéra-rock "The Wall", a annoncé jeudi une nouvelle tournée européenne dans des stades entre juillet et septembre 2013, avec une date unique en Angleterre, le 14 septembre à Londres.

Cette tournée de 25 dates débutera le 20 juillet en Belgique au festival rock de Werchter et se terminera le 21 septembre à Paris, au Stade de France.

L'ancien bassiste de Pink Floyd a expliqué lors d'une conférence de presse qu'il avait réadapté "The Wall" spécialement pour les stades parce qu'il "voulait vraiment retourner en Amérique du sud" où il n'y a pas de salles de concert. Une tournée des stades a ainsi eu lieu là-bas entre mars et avril 2012.

Le Britannique a jugé "extrêmement peu probable" la participation à cette nouvelle tournée de David Gilmore, le guitariste de Pink Floyd qui avait fait une apparition surprise lors du concert de "The Wall" à Londres en 2011. "Je pense que, grosso modo, David est à la retraite", a-t-il dit, sarcastique. Roger Waters a quitté le groupe en 1985, mais a conservé le droit de droit de jouer "The Wall".