Modifié

"Des hommes sans loi" dans l'Amérique de la Prohibition

"Des hommes sans loi", à la frontière entre le Western et le film de gangsters. [Metropolitan Filmexport]
"Des hommes sans loi", à la frontière entre le Western et le film de gangsters. [Metropolitan Filmexport]
Avec "Des hommes sans loi", John Hillcoat plonge dans l'Amérique de la Prohibition et des gangsters. Les écrans romands accueillent aussi "Camille redouble", une comédie sur la deuxième chance, et "LOL USA", remake américain de "LOL".

Présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2012, "Des hommes sans loi", du cinéaste australien John Hillcoat, offre un retour en 1931, dans l'Amérique de la Prohibition.

Les trois frères Bondurant Jack, cadet impulsif, Howard, bagarreur mais loyal, et Forrest, aîné protecteur sont des trafiquants notoires d'alcool de contrebande en Virgine. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende: une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l'or du crime.

"Des hommes sans loi", un casting jeune

Porté par un casting jeune, avec notamment Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jason Clarke ou Jessica Chastain, "Des hommes sans loi" peut aussi compter sur des acteurs d'expérience comme Gary Oldman.

Adapté du roman "The Wettest County in the World" de Matt Bondurant, le film de John Hillcoat se veut une "réinterprétation dramatique" des évènements entourant cette famille qui aurait conclu des marchés avec Al Capone himself. Selon Hillcoat, le film "raconte ce moment historique où le western finit et où le film de gangsters commence". Il compare aussi la Grande dépression du film à la crise financière actuelle.

"Camille redouble", une seconde chance?

Camille se retrouve dans les bras d'Eric, pour recommencer leur aventure, ou pas... [Gaumont distribution]Camille se retrouve dans les bras d'Eric, pour recommencer leur aventure, ou pas... [Gaumont distribution]Camille a seize ans lorsqu'elle rencontre Eric. Ils s'aiment passionnément et Camille donne naissance à une fille. Vingt-cinq ans plus tard, Eric quitte Camille pour une femme plus jeune. Le soir du 31 décembre, Camille se trouve soudain renvoyée dans son passé. Elle a de nouveau seize ans. Elle retrouve ses parents, ses amies, son adolescence et Eric. Va-t-elle fuir et tenter de changer leur vie à tous deux? Va-t-elle l'aimer à nouveau même si elle connaît la fin de leur histoire? 

Avec "Camille redouble", Noémie Lvovsky traite du sujet de la seconde chance. Et si on pouvait tout recommencer?

Lvovsky, devant et derrière la caméra

La réalisatrice française Noémie Lvovsky est à la fois devant et derrière la caméra pour "Camille redouble". Elle s'est entourée d'acteurs habitués des comédies dramatiques françaises comme Yolande Moreau, Denis Podalydès, Samir Guesmi ou Judith Chemla. Tourné dans un lycée parisien pendant les vacances, le film a notamment pour figurants des élèves qui se sont prêtés au jeu du look des années 1980.

"Camille redouble" a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2012 où il a remporté le prix de la Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques. 

"LOL USA", le remake américain de "LOL"

"LOL USA" rapproche Miley Cirus de Demi Moore. [Pathé distributions]"LOL USA" rapproche Miley Cirus de Demi Moore. [Pathé distributions]Une fois n'est pas coutume, le cinéma américain propose le remake d'un film français. A vrai dire, c'est la réalisatrice Lisa Azuelos qui a décidé de retourner son "LOL" succès de 2008 avec Sophie Marceau à la sauce américaine, avec Miley Cirus et Demi Moore.

Dans un monde connecté en permanence, Lola et ses amis naviguent entre amitié et amour de lycée. Quand sa mère Anne lit "accidentellement" le journal intime de sa fille, elle réalise qu'un fossé s'est creusé entres elles...

Le film a fait un flop aux Etats-Unis, n'engrangeant que 46'500 dollars de recettes pour un budget de 11 millions.

Victorien Kissling

Publié Modifié

L'info cinéma de la semaine

"L'enfant d'en haut" d'Ursula Meier a obtenu 331'100 euros du programme européen MEDIA afin de soutenir la distribution de ce drame social en salles. Il s'agit du montant le plus élevé accordé à une production helvétique depuis l'adhésion de la Suisse au programme MEDIA en 2006.

Le long métrage de la réalisatrice franco-suisse a été récompensé d'une mention spéciale du jury du Festival de Berlin, assorti d'un Ours d'argent. Il est actuellement distribué dans 14 pays de l'Union européenne, a indiqué mardi Swiss Films, l'agence de promotion du 7e art helvétique.

Les sorties dans les salles obscures

Mercredi 12 septembre 2012

"CAMILLE REDOUBLE" de Noémie Lvovsky Noémie Lvovsky, Samir Guesmi, Yolande Moreau,

"CHERCHEZ HORTENSE" de Pascal Bonitzer Kristin Scott Thomas, Isabelle Carré, Claude Rich

"LAWLESS" de John Hillcoat Tom Hardy, Shia LaBeouf, Gary Oldman, Guy Pearce,

"LOL USA" de Liza Azuelos Myley Cyrus, Demi Moore, Ashley Green

"MESSIES, EIN SCHÖNES CHAOS" de Ulrich Grossenbacher

"UN AMOR" de Paula Hernandez

Mercredi 19 septembre 2012

"A PERDRE LA RAISON" de Joaquim Lafosse. Avec Niels Arestrup, Tahar Rahim

"LES SAVEURS DU PALAIS" de Christian Vincent. Avec Claude Rich, Catherine Frot, Arthur Dupont

"QUELQUES HEURES DE PRINTEMPS" de Stéphane Brizé. Avec Vincent Lindon, Hélène Vincent, Emmanuelle Seigner

"THE BOURNE LEGACY" de Tony Gilroy. Avec Jeremy Renner, Rachel Weisz