Modifié le 07 août 2012

Gibson à l'amende pour avoir importé illégalement du bois d'ébène

La société Gibson était accusée d'utiliser du bois importé illégalement pour produire ses mythiques guitares.
La société Gibson était accusée d'utiliser du bois importé illégalement pour produire ses mythiques guitares. [Emmanuel Dunand - ]
La société Gibson, connue pour ses guitares mythiques, payera une amende de 300'000 dollars pour avoir illégalement importé du bois d'ébène de Madagascar et d'Inde pour fabriquer ses six-cordes.

Le fabricant de guitare Gibson a conclu un accord avec le ministère américain de la justice et payera une amende de 300'000 dollars pour avoir iillégalement importé du bois de Madagascar et d'Inde. Grâce à cet accord, Gibson échappera à des poursuites. Elle devra en revanche aussi verser 50'000 dollars à une association de protection de l'environnement afin d'oeuvrer à la protection des bois précieux.

La société était soupçonnée d'avoir violé une loi américaine interdisant toute importation de bois qui aurait lui-même été exporté en violation des lois d'un autre pays. Fin août 2011, des policiers avaient perquisitionné les locaux du célèbre fabricant des Les Paul, Epiphone et autres guitares utilisées par B.B. King, Paul McCartney, Eric Clapton ou autrefois Bob Marley et John Lennon.

Surexploitation

La société "Gibson a reconnu qu'elle n'avait pas agi après avoir été informée que le bois d'ébène qu'elle avait acquis à Madgascar pourrait avoir été obtenu en violation des lois limitant la surexploitation (...) des bois précieux" dans le pays, a expliqué un responsable du ministère de la Justice, dans un communiqué.

En septembre 2011, peu après la perquisition menée dans sa société, le directeur général de Gibson, Henry Juszkiewicz, avait clamé son innocence et affirmé ne pas "faire de contrebande".

ats/mre

Publié le 07 août 2012 - Modifié le 07 août 2012