Modifié le 06 juillet 2012 à 11:29

Alt-J, une vague venue d'Angleterre qui déferle sur l'Europe

Alt-J devrait être l'une des révélations de l'année.
Alt-J devrait être l'une des révélations de l'année. [Magnus Aske Blikeng - ]
Alt-J, quatre jeunes Anglais venus de Leeds, risque bien de devenir le phénomène musical ces prochaines semaines grâce à leur premier album, "An Awesome Wave". Les Flamings Lips livrent de leur côté une nouvelle galette complètement barrée. Côté suisse, c'est le rappeur jurassien Sim's qui fait fureur avec "Dernière arme".

Ce n'est encore qu'une vaguelette quasi invisible qui se forme au loin, mais ça monte inexorablement et ça devrait se terminer en véritable raz-de-marée musical. Ca, c'est Alt-J et leur premier album intitulé "An Awesome Wave".


Alt-J, "An Awesome Wave"
Alt-J, "An Awesome Wave" [ - ]


Sous un nom un rien obscur - Alt-J sont les deux touches à presser pour obtenir le symbole delta sur Mac -, ces quatre jeunes Anglais venus de Leeds livrent un pop-rock teinté de folk britannique. A l'écoute de "Breezeblocks", un titre qui figure dans les repérages Couleur 3, on comprend bien vite que la déferlante ne saurait tarder. Ce superbe morceau est un tube en puissance.


Un album sans fausse note, ou presque

Contrairement à nombre d'autres groupes, Alt-J, qui se produira gratuitement au Montreux Jazz Festival, ne se limite pas à une seule chanson. "Intro", morceau à part entière, est ainsi une jolie entrée en matière, comme le calme avant la tempête.


La voix nasillarde du chanteur Joe Newman se marie parfaitement avec les compositions de ses camarades. Le fouillis ordonné de "Something Good" fait penser à Radiohead, alors que "Tessellate", au texte très équivoque, nous emmène dans des contrées musicalement inexplorées.


Le meilleur? La ballade "Matilda", rouleau aussi puissant que tranquille qui recouvre les titres un peu plus faibles de l'album. Attention à la vague!


Le clip de "Breezeblocks":



Les Flaming Lips, ou la folle liberté

Les Flaming Lips ont près de 30 ans de carrière et, bien qu'ils aient signé avec la Warner, ils restent plus que jamais indépendants dans l'âme. Cette liberté leur permet de sortir un album aussi mystérieux et impénétrable que "The Flaming Lips and Heady Fwends".


The Flaming Lips, "The Flaming Lips and Awesome Fwends"
The Flaming Lips, "The Flaming Lips and Awesome Fwends" [ - ]


Cette galette est une collection des collaborations menées récemment par Wayne Coyne et sa bande avec des artistes de tout genre et de tout âge. La liste des "featuring" a en effet de quoi déconcerter: on découvre la chanteuse de dance Kesha mais aussi Yoko Ono, aux côtés du multi-instrumentiste Nick Cave et du phénomène Bon Iver.


Une suite de sketchs musicaux

"2012", version réactualisée de "1969" des Stooges, est l'un des morceaux les plus réussis. Le délicat "Children of the Moon" et le très rythmé "This ain't my Trip" sortent eux aussi du lot.


Les titres naviguent souvent à la limite entre géniale créativité et grand n'importe quoi. "I'm Working at Nasa on Acid" (à découvrir ci-dessous) est ainsi un petit bijou, alors que "You, Man? Human???" et "Do It!" tombent clairement du mauvais côté.


Finalement, "The Flamings Lips and Heady Fwends" est une suite de sketchs musicaux. Ca semble a priori fort peu intéressant, et pourtant, dans l'ensemble, ça fonctionne pas trop mal.


Le clip de "I'm Working at Nasa on Acid":



Sim's bien armé pour le succès

Voilà plus de dix ans que Sim's fait sa place dans le petit monde du rap helvétique, avec un succès certain. "Dernière arme", sa troisième galette, marque pour le rappeur jurassien une évolution vers un hip-hop beaucoup plus éclectique.


Pour cet album, Sim's a fait appel aux Repentis, des musiciens confirmés qui amènent avec eux leurs influences multiples - rock, jazz, funk, etc. -, donnant du relief aux lyrics du MC bruntrutain.


De vraies bombes ("Les Abesses", "Une vie ne suffit pas"), des textes acérés ("Des roses aux orties", "Qu'ils m'entendent") et des lives de folie. Qu'on se le dise, "Dernière arme" est une tuerie!



Didier Kottelat


Publié le 30 juin 2012 à 11:23 - Modifié le 06 juillet 2012 à 11:29

LES SORTIES RECENTES ET A VENIR

Maroon 5, "Overexposed" (22 juin)

Linkin Park, "Living Things" (22 juin)

Daniel Powter, "Turn on the lights" (12 juillet)

NAS, "Life Is Good" (13 juillet)

Jimmy Cliff, "Rebirth" (13 juillet)

Missy Higgins, "Ol razzle dazzle" (16 juillet)

Iggy Pop, "Apres" (16 juillet)

Joss Stone, "Soul Sessions 2" (31 juillet)

Lunik, "What is next" (17 août)

Bloc Party, "Four" (20 août)

Alanis Morissette, "Havoc & Bright Lights" (24 août)

Get Well Soon, "Scarlet Beast O'Seven Heads" (24 août)

Tryo, "Ladilafé" (27 août)

Queens of The Stone Age, "Ultraviolet Robot" (31 août)

Mark Knopfler, "Privateering" (31 août)

Emily Loizeau, "Mothers & Tygers" (10 septembre)

Nelly Furtado, "Spirit Indestructible" (11 septembre)

Muse, "2nd Law" (14 septembre)

Green Day, "Uno" (21 septembre)

No Doubt, "Push & Shove" (21 septembre)

Tori Amos, "Gold Dust" (28 septembre)

Céline Dion, "Sans attendre" (5 novembre)

Indochine, nouvel album attendu en 2013

L'INFORMATION MUSICALE DE LA SEMAINE

Le groupe internet américain Yahoo! a annoncé mardi un accord de distribution de contenu et de promotion croisée avec le site suédois de musique en ligne Spotify. Yahoo! va intégrer "l'offre de musique à la demande du site suédois de musique en ligne", expliquent les deux groupes dans un communiqué commun.

Spotify va commencer à être intégré sur Yahoo! Music puis le sera progressivement sur des sites de divertissement du groupe, comme Yahoo! Movies et omg!, détaillent les deux groupes. De son côté, Yahoo! va créer une application pour la plateforme de Spotify qui fera apparaître des contenus de divertissement de Yahoo!, qui seront visibles par quelque 10 millions d'utilisateurs actifs.

"Chez Spotify, nous voulons mettre de l'animation sur le web avec de la musique, et en tant que partenaire musical mondial de Yahoo!, nous sommes en mesure de bénéficier de leur audience massive", a commenté Daniel Ek, directeur général et fondateur de Spotify.