Modifié le 23 juin 2012 à 16:45

Les Smashing Pumpkins retrouvent enfin l'inspiration

Les Smashing Pumpkins, version 2012, en pleine forme.
Les Smashing Pumpkins, version 2012, en pleine forme. [Theo Wargo - ]
Alors que les Smashing Pumpkins signent leur opus le plus inspiré depuis une quinzaine d'années, The Offspring reviennent avec un album dispersé qui s'éloigne des origines punk du groupe. La genevoise d'origine haïtienne Licia Chery sort un premier disque professionnel aux sonorités soul et blues réussi.

Avec leur neuvième album, "Oceania", les Smashing Pumpkins retrouvent une inspiration perdue depuis une quinzaine d'années. Dès le titre d'ouverture, "Quasar", on est replongé dans les an nées 90, âge d'or du groupe de Chicago.


Alternant grunge puissant ("Quasar") et ballades ("Wildflowers"), "Oceania" fait la part belle aux guitares. Les six cordes acoustiques que l'on retrouve notamment sur "Pinwheels" et "The Celestial" sont d'ailleurs l'une des particularités de cet opus. Un bémol cependant: le titre "One Diamond, One Heart" et son tapis de synthétiseurs au son kitsch.



L'album de la dernière chance

La sortie d'"Oceania" peut être quali fiée de petit miracle. En effet, depuis la reformation des Smashing Pumpkins en 2006, avec comme seul membre originel le leader Billy Corgan, trois membres ont déjà quitté le groupe. Cette instabilité promettait un nouveau disque décousu et fade, à l'image des trois précédents, voire une nouvelle séparation du quatuor.


"Oceania" fait donc figure "d'album de la dernière chance", comme Billy Corgan l'a lui-même admis dans de récentes interviews. Une chance que le chanteur et guitariste a su saisir. Reste à voir s'il saura la conserver.


Licia Chery: une voix genevoise bleue

La Genevoise d'origine haïtienne Licia Chery sort son premier album professionnel "Blue Your Mind". Sa voix pleine de chaleur se balade entre soul, blues et pop, le temps de 12 titres interprétés en anglais et en créole. La jeune artiste de 27 ans, qui a composé ses premières chansons à l'âge de 10 ans, démontre un réel talent d'écriture en proposant des mélodies accrocheuses ("Please", "Dream For More") et des arrangements efficaces.


Ses influences haïtiennes se font également sentir à la fois par la présence d'instruments typiques et dans certains textes. Une belle découverte.



"Blue Your Mind" et ses 987 producteurs

Après deux albums auto-produits en 2005 et 2009, Licia Chery a bénéficié de l'aide de pas moins de 987 producteurs pour l'enregistrement de "Blue Your Mind", son 1er disque professionnel. C'est par le biais d'un label communautaire sur internet, où chacun peut miser sur des artistes, que la chanteuse a pu rassembler autant de personnes et récolter ainsi 100'000 euros pour la réalisation de "Blue Your Mind".


Une belle revanche pour cette Genevoise qui a quitté ses études pour partir tenter sa chance auprès de plusieurs maisons de disque aux Etats-Unis, au Canada et en France, sans succès.


Un nouvel Offspring trop dispersé

Les Californiens de The Offspring pré sentent "Days Go By", leur neuvième album. Ce qui frappe d'emblée, c'est son manque de cohésion. Avec des styles variant entre pop à la sauce Green Day ("Days Go By"), chanson pour adolescents amoureux ("All I Have Left Is You") et touches de rap ("Cruising Calfifornia/Bumpin In My Trunk"), le groupe s'éloigne encore un peu plus de son appellation punk.


Deux surprises ressortent cependant: "Dividing by Zero" et "Hurting as one" qui rappellent les meilleurs efforts du quatuor, tel que le titre "Something To Believe In", paru en 1994.



Mathieu Henderson


Publié le 23 juin 2012 à 16:42 - Modifié le 23 juin 2012 à 16:45

LES SORTIES A VENIR

Maroon 5, "Overexposed" (22 juin)

Linkin Park, "Living Things" (22 juin)

NAS, "Life Is Good" (13 juillet)

Jimmy Cliff, "Rebirth" (13 juillet)

Joss Stone, "soul sessions 2" (24 août)

Alanis Morissette, "Havoc & bright lights" (24 août)

Get Well Soon, "Scarlet beast o'seven heads" (24 août)

Tryo, "Ladilafé" (27 août)

Queens of The Stone Age, "Ultraviolet robot" (31 août)

Emily Loizeau, "Mothers & Tygers" (10 septembre)

L'INFORMATION MUSICALE DE LA SEMAINE

Des chercheurs britanniques affirment avoir trouvé le moyen de créer le "tube parfait". Ils utilisent pour cela un programme informatique, inspiré de la théorie de la sélection naturelle de Darwin, couplé aux goûts musicaux d'utilisateurs d'un site internet.

Ces scientifiques de l'Imperial College de Londres pensent avoir découvert une façon de produire de la musique à partir de sons musicaux pris au hasard, allant du carillon à de simples "bips". Le programme, appelé DarwinTunes, diffuse des morceaux d'une durée de huit secondes chacun. Pour l'expérience, ces suites de sons ont été écoutées via un site internet par 7000 volontaires qui les ont notées sur une échelle allant "d'insupportable" à "j'adore".

DarwinTunes a ensuite marié les dix groupes de sons les plus populaires puis mélangé des éléments musicaux entre eux pour créer vingt nouveaux morceaux. Le résultat montre que les morceaux les plus populaires ainsi créés sont formés d'un grand nombre d'accords et de rythmes présents dans les chansons modernes.