Modifié le 19 décembre 2011 à 21:11

Fribourg inaugure sa salle de spectacles "Equilibre"

A quelques pas de la gare et de la zone piétonne, le nouveau théâtre est un véritable geste architectural d'une grande modernité.
A quelques pas de la gare et de la zone piétonne, le nouveau théâtre est un véritable geste architectural d'une grande modernité. [ - ]
Après des années d'attente, de polémiques et de contretemps, Fribourg peut enfin inaugurer lundi soir sa nouvelle salle de spectacles "Equilibre". Un spectacle de ballet est au programme de la cérémonie officielle.

Même le choix du spectacle inaugural aura provoqué des vagues. La scène culturelle fribourgeoise s'est offusquée du choix du directeur Thierry Loup qui ne s'est pas porté sur une création du cru. Par prudence, ce dernier a choisi un spectacle clé en mains. L'aménagement intérieur du bâtiment a pris beaucoup de retard et des répétitions auraient été impossibles.


Genevois à la rescousse

C'est donc au Ballet du Grand Théâtre de Genève qu'échoit l'honneur de lancer les festivités fribourgeoises. Il présente "Cendrillon", quatre fois de lundi à jeudi, sur une musique de Sergueï Prokofiev et une chorégraphie de Michel Kelemenis. Les 22 artistes danseront sur une bande-son et non avec un orchestre. Les Fribourgeois se sont montrés bon public. Toutes les représentations de "Cendrillon" affichent complet.


A quelques pas de la gare et de la zone piétonne, le nouveau théâtre est un véritable geste architectural d'une grande modernité dans une ville plutôt connue pour la bonne conservation de ses bâtiments anciens et en particulier du coeur médiéval de la ville historique. D'une hauteur de 30 mètres, "Equilibre" occupe une surface de 29 mètres sur 31,50 mètres au sol.


Un certain gigantisme

Mais la surface utile est bien plus importante: le corps central est encadré de deux ailes au-dessus du sol. Ces deux porte-à-faux allongent la surface à 63 mètres sur 31,50. La salle peut accueillir 690 spectateurs.


Les autorités ont voulu associer la population en offrant les billets du ballet inaugural par le biais d'un concours. Plus de 3500 personnes y ont participé et 2000 billets ont été gagnés. La population avait été associée au choix du nom du nouveau théâtre par un vote informel. Près de 2000 personnes y avaient participé et c'est une Suédoise domiciliée à Fribourg, mariée à un Hollandais, en passe de naturalisation, qui avait empoché le premier prix du concours.


ats/vkiss


Publié le 19 décembre 2011 à 13:00 - Modifié le 19 décembre 2011 à 21:11