Modifié

Festival de Locarno: le cinéma romand à l'honneur

Milagros Mumenthaler remporte de façon surprenante le Léopard d'or 2011 avec "Abrir puertas y ventanas" ("Ouvrir portes et fenêtres"). [Jean-Christophe Bott - Imedia]
Milagros Mumenthaler remporte de façon surprenante le Léopard d'or 2011 avec "Abrir puertas y ventanas" ("Ouvrir portes et fenêtres"). [Jean-Christophe Bott - Imedia]
Le cinéma romand est à l’honneur du palmarès du Festival du film de Locarno. Le Léopard d’or a été remis à "Abrir puertas y ventanas", coproduit par la RTS et réalisé par la cinéaste helvético-argentine Milagros Mumenthaler. Un autre Léopard d’or a été remis au cinéaste genevois Claude Goretta pour l’ensemble de sa carrière (voir encadré).

Autres récompenses pour "Vol Spécial" de Fernand Melgar, coproduit également par la RTS. Ce documentaire  a reçu le Prix du Jury des Jeunes et le Prix du Jury Œcuménique. Il sortira dans les salles de cinéma fin septembre. Le film a été violemment critiqué par le président du jury de la compétition, Paulo Branco. Ce dernier n'a pas  hésité à qualifier "Vol Spécial" de "fasciste" (voir et écouter ci-contre les sujets du 19:30 et de Forum).


Interrogée par l'ats, Milagros Mumenthaler s'est montrée surprise que son premier long métrage ait été primé. La dernière fois qu'une production suisse a remporté le prestigieux concours remonte à 2006, avec "Das Fräulein" d'Andrea Staka.


Claude Goretta a reçu samedi soir un Léopard d'or pour l'ensemble de sa carrière (voir encadré). [rts]Claude Goretta a reçu samedi soir un Léopard d'or pour l'ensemble de sa carrière (voir encadré). [rts]


"Abrir puertas y ventanas" ("Ouvrir portes et fenêtres"), coproduit par la Radio Télévision Suisse (RTS), raconte l'histoire de trois filles faisant le deuil de leur grand-mère décédée. Maria Canale, qui incarne l'une des soeurs, a obtenu le Léopard d'argent de la meilleure interprétation féminine pour sa prestation. Le long-métrage (voir des extraits sur ce site) traite de manière sensible des peurs et de l'évolution des trois jeunes femmes. La caméra statique demande cependant aussi de la patience au spectateur.


"Abrir puertas y ventanas" est "le film le plus complet, le plus abouti, et en plus c'est une première oeuvre", a déclaré le président du jury du concours international, le producteur portugais Paulo Branco.


La contribution israélienne "Hashoter" de Nadav Lapid, qui était l'un des favoris, a obtenu le Prix spécial du jury. Le jury du concours international a distingué le réalisateur japonais Shinji Aoyama ("

") par un Léopard d'or spécial.


En visite chez l'ambassadeur

Le Léopard de la meilleure mise en scène va à Adrian Sitaru pour "Din dragoste cu cele mai bune intentii" ("Best Intentions"). L'interprète principal, Bogdan Dumitrache, a obtenu le Léopard d'argent du meilleur acteur. Dans le 2e concours en importance, dédié aux "Cinéastes du présent", le Léopard d'or est allé à "L'estate di Giacomo" de l'Italien Alessandro Comodin.


"L'Ambassadeur & moi" de Jan Czarlewski a obtenu le Pardino d'oro pour le meilleur court métrage helvétique. Ce choix est surprenant aussi. Dans cette production, Jan Czarlewski visite son père, l'ambassadeur de Pologne en Belgique. Loin d'être spectaculaire, le film est touchant parce que le diplomate exténué n'approuve le projet de son fils qu'à contre-coeur.


2011, édition "idéale"

Marco Solari (à gauche) et Olivier Père, lors de la présentation du programme à la presse mercredi. [Peter Klaunzer - Keystone]Marco Solari (à gauche) et Olivier Père, lors de la présentation du programme à la presse mercredi. [Peter Klaunzer - Keystone]


Pour Marco Solari, président du Festival du film de Locarno depuis plus de 10 ans, l'édition actuelle est "idéale" et a dépassé toutes ses attentes, tant du point de vue de son contenu que de sa fréquentation. Pour lui, la présence de stars ne prétérite pas la qualité des projections.


Le festival va toujours continuer à donner la priorité au contenu des films, même si la meilleure situation financière de l'événement permet d'inviter plus aisément des personnalités, assure-t-il. La manifestation ne doit pas se reposer sur ses laurier, mais chercher sans cesse à se perfectionner, a-t-il expliqué samedi devant la presse.


"Nous nous sommes améliorés, mais nous devons nous améliorer continuellement, car la pression augmente avec le succès, le Tessinois. C'est pourquoi, afin de ne pas décevoir, le festival doit commencer dès maintenant à préparer l'édition 2012.


Pléiade de stars

Durant les dix jours qu'a duré le festival se sont succédé à Locarno de nombreuses stars, gloires actuelles ou anciennes du cinéma. Ainsi, Gérard Depardieu, Isabelle Huppert, Claudia Cardinale, Leslie Caron, Daniel Craig, Harrison Ford ont répondu présent à l'invitation d'Olivier Père, directeur artistique de la manifestation, qui signait là sa deuxième édition.


Pour ouvrir le festival, il avait choisi le film blockbuster "Super 8", produit par Steven Spielberg. La présence à Locarno de l'acteur américain Harrison Ford et de l'acteur britannique Daniel Craig a créé l'évènement. Les deux hommes étaient venus présenter le western de science-fiction "Cowboy & Alien" sur la Piazza Grande de Locarno, où les films sont projetés sur écran géant devant des milliers de spectateurs.


Harrison Ford a reçu à cette occasion un prix pour l'ensemble de sa carrière. Le lendemain, c'était au tour d'Isabelle Huppert de recevoir l'"Excellence Award" du Festival qui récompense chaque année un ou plusieurs acteurs de renommée internationale.


cht avec l'ats




                                       LE PALMARES

Concours international

Léopard d'or, 90'000 francs: "Abrir puertas y ventanas" de Milagros Mumenthaler (Suisse/Argentine), coproduction de la RTS


Léopard d'or spécial du jury: Shinji Aoyama pour "Tokyo Koen" (Japon) et son oeuvre


Prix spécial du jury pour le 2e meilleur film, 30'000 francs: "Hashoter" de Nadav Lapid (Israël)


Prix de la mise en scène, 30'000 francs: Adrian Sitaru ("Din dragoste cu cele mai bune intentii", Roumanie/Hongrie)


Meilleure actrice, sans chèque: Maria Canale dans "Abrir puertas y ventanas" de Milagros Mumenthaler (Suisse/Argentine)


Meilleur acteur, sans chèque: Bogdan Dumitrache dans "Din dragoste cu cele mai bune intentii" d'Adrian Sitaru (Roumanie/Hongrie)


Mention spéciale du jury: "Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love (France/Allemagne)


Cinéastes du présent

Léopard d'or, 30'000 francs: "L'estate di Giacomo" d'Alessandro Comodin (Italie/France/Belgique)


Prix spécial du jury, 30'000 francs: "El estudiante" de Santiago Mitre (Argentine)


Mention spéciale: "E na terra nao é na lua" de Gonçalo Tocha (Portugal)


Meilleure première oeuvre, 30'000 francs: "Nana" de Valérie Massadian (France)


Pardi di domani - Concours international

Petit Léopard d'or, 10'000 francs: "Rauschgift" de Peter Baranowski (Allemagne)


Petit Léopard d'argent, 5000 francs: "Les Enfants de la nuit" de Caroline Deruas (France)


Mention spéciale: "Mens sana in corpore sano" de Juliano Dornelles (Brésil)


Nomination du court métrage pour les European Film Awards - Prix Pianifica, 2000 francs: "Opowiesci z chlodni" de Grzegorz Jaroszuk (Pologne)


Prix du sous-titrage film et vidéo: "Liberdade" de Gabriel Abrantes et Benjamin Crotty (Portugal)


Pardi di domani - Concours national

Pardino d'oro, meilleur court métrage suisse, 10'000 Francs: "L'Ambassadeur & moi" de Jan Czarlewski (Suisse)


Pardino d'argento, 2e meilleur court métrage suisse, 5000 francs: "Le Tombeau des filles" de Carmen Jacquier (Suisse)


Prix Action Light du meilleur talent de relève, prestations techniques pour 35'000 francs: "À quoi tu joues" de Jean Guillaume Sonnier (Suisse).


Prix du jury Cinéma et Jeunesse

Meilleur court métrage dans le concours international: "Opowiesci z chlodni" de Grzegorz Jaroszuk (Pologne)


Meilleur court métrage dans le concours national: "L'Ambassadeur & moi" de Jan Czarlewski (Suisse)


Mention spéciale: "Le Début de la fin" de Jean-François Vercasson (Suisse)


Piazza Grande

Prix du public pour un film de la Piazza Grande, 30'000 francs: "Monsieur Lazhar" de Philippe Falardeau (Canada)


Autres prix attribués

Prix du jury oecuménique, 20'000 francs: "Vol spécial" de Fernand Melgar (Suisse), coproduction de la RTS


Prix de la critique internationale (prix FIPRESCI): "Abrir puertas y ventanas" de Milagros Mumenthaler (Suisse/Argentine), coproduction de la RTS


Prix CICAE Art & Essai: "Onder ons" de Marco van Geffen (Pays-Bas)


Prix Fédération internationale des ciné-clubs: "Sette opere di misericordia" de Gianluca et Massimiliano De Serio (Italie/Roumanie)


Prix SRG SSR idée suisse/Semaine de la critique, 8000 francs: "Messies, ein schönes Chaos" d'Ulrich Grossenbacher (Suisse)


Jury des jeunes

Premier Prix, 6000 francs: "Vol spécial" de Fernand Melgar (Suisse), coproduction de la RTS


2e Prix, 4000 francs: "Sette opere di misericordia" de Gianluca et Massimiliano De Serio (Italie/Roumanie)


3e Prix, 2000 francs: "Terri" d'Azael Jacobs (Etats-Unis)


Prix de l'environnement et de la qualité de vie, 3000 francs: "El ano del tigre" de Sebastiano Lelio (Chili)


Publié Modifié

Hommage émouvant à Claude Goretta

Le Festival du film de Locarno a rendu hommage samedi soir à Claude Goretta en lui remettant un Léopard d'or pour l'ensemble de son oeuvre (notamment L’Invitation – La Dentellière – La Provinciale ). Le cinéaste genevois, âgé de 82 ans, a fait l’unanimité devant une Piazza Grande qui s’est levée pour l’applaudir longuement au moment de la remise du prix.

La RTS et la Cinémathèque suisse lui rendront également hommage en novembre à travers une large rétrospective de son œuvre. «Bon Vent Claude Goretta», un documentaire du cinéaste romand Lionel Baier, présenté à Locarno en première mondiale, sera diffusé sur la TSR dans le cadre de cette rétrospective.