Modifié

Locarno: Abel Ferrara récompensé pour sa carrière

Abel Ferrara a notamment réalisé "The King of New York" et "Snake Eyes". [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Abel Ferrara a notamment réalisé "The King of New York" et "Snake Eyes". [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Le cinéaste américain Abel Ferrara a reçu vendredi soir le Léopard d'honneur du 64e Festival de Locarno. A l'occasion de cette remise de prix, il a dévoilé les premières images de son nouveau long métrage: "4:44 - Last Day on Earth".

Le nouveau film d'Abel Ferrara est un drame de science-fiction qui suit un couple quelques heures avant la fin du monde, et réunit notamment les interprètes William Dafoe, Natasha Lyonne et Shanyn Leigh.


L'ouvrage est en lice pour le Lion d'or du Festival de Venise qui se déroulera du 31 août au 10 septembre. Il est prévu que le réalisateur donne en outre une "masterclass" en public samedi à Locarno.


"Un maître avec l'âme d'un rebelle"

Le directeur artistique du festival, Olivier Père, a dit sa fierté d'accueillir Abel Ferrara. C'est "un maître avec l'âme d'un rebelle et une spiritualité caractéristique", écrit-il dans un communiqué. "La plupart de ses oeuvres majeures traitent du péché et de la rédemption, de l'amour et de la violence et du conflit à l'intérieur de l'individu entre la foi et la manière de se comporter."


Certains des films de Ferrara connaissent un succès public, d'autres sont ignorés, conférant au cinéaste une réputation sulfureuse de réalisateur culte explorant les côtés sombres de l'âme humaine. Il a offert des rôles importants à Béatrice Dalle ("The Blackout" en 1997, avec Dennis Hopper) et Juliette Binoche ("Mary" en 2005).


Depuis vingt-trois ans, le Léopard d'honneur rend chaque année hommage à un grand cinéaste encore actif. Il a notamment été remis à Manoel de Oliveira, Jean-Luc Godard, Joe Dante, Ken Loach, Ermanno Olmi, Abbas Kiarostami ou Wim Wenders. L'an passé, il avait été remis exceptionnellement à deux réalisateurs: le Genevois Alain Tanner et le Chinois Jia Zhang-ke.




Un film sur Lauriane Gilliéron récompensé

Le projet de Valérianne Poidevin s'intéresse au destin de Lauriane Gilliéron, ex-Miss Suisse partie tenter sa chance à Hollywood. [Todd Wawrychuk - Keystone]Le projet de Valérianne Poidevin s'intéresse au destin de Lauriane Gilliéron, ex-Miss Suisse partie tenter sa chance à Hollywood. [Todd Wawrychuk - Keystone]La Lausannoise Valérianne Poidevin figure parmi les trois gagnants de la première étape de sélection d'un concours de documentaires. Vendredi en marge du Festival de Locarno (TI), le Pour-cent culturel Migros a attribué 25'000 francs à chaque lauréat.


"Lauriane in L.A.", de Valérianne Poidevin s'intéresse à une jeune Suissesse qui part tenter sa chance comme actrice à Hollywood. Il s'agit de la Vaudoise Lauriane Gilliéron, Miss Suisse 2005.


Le concours récompense aussi "Libertà sorvegliate" (liberté surveillée) d'Elda Guidinetti et Andres Pfaeffli, domiciliés à Meride (TI), et "Gasthaus Helvetia" d'Eric Bergkraut, de Zurich.


En janvier prochain, lors des Journées cinématographiques de Soleure, le jury international désignera le projet qui sera réalisé.


ats/sbo


Publié Modifié