Modifié le 23 juin 2011 à 15:48

Le Machu Picchu sous haute surveillance

06 23 machu reu
Le Machu Picchu est victime de son succès. [Enrique Castro-Mendivil - ]
La forteresse inca du Machu Picchu (Pérou) a été placée sous "haute surveillance" par l'UNESCO. L'organisation onusienne chargée de la culture a toutefois renoncé à classer le site comme Patrimoine mondial en danger.

La forteresse inca, découverte voici un siècle à 2400 mètres d'altitude dans le département de Cusco (sud-est du Pérou), est en butte à "un excès de visiteurs". Elle est menacée par "la construction d'une route à proximité", ont souligné des sources à l'Unesco mercredi à Paris.




Le site a été construit à l'apogée de la civilisation inca entre le 15e et le 16e siècle .
Le site a été construit à l'apogée de la civilisation inca entre le 15e et le 16e siècle . [AP Photo/Karel Navarro - ]


Un "long débat" s'est engagé au sein du comité de l'UNESCO, formé par les représentants de 21 Etats membres, pour examiner ces menaces. "Il n'y a pas eu de majorité" pour l'inscrire sur la liste du Patrimoine en danger. Cependant, les autorités péruviennes devront présenter l'année prochaine un "rapport sur l'état de conservation" du Machu Picchu, considéré comme l'ensemble architectural le plus étonnant de l'Empire inca.


Le site a été construit à l'apogée de cette civilisation entre le 15e et le 16e siècle après Jésus-Christ. La forteresse inca a été découverte en juillet 1911 et a été déclarée par l'UNESCO Patrimoine culturel de l'humanité en 1983. D'ici le 29 juin, le Comité doit passer en revue l'état de conservation de 169 sites du Patrimoine mondial, dont 34 sont déclarés en danger.


ats/cab


Publié le 23 juin 2011 à 15:45 - Modifié le 23 juin 2011 à 15:48