Modifié

Cannes rend hommage à Jean-Paul Belmondo

Fait rare à Cannes, Belmondo a été acclamé sur les marches. [Ian Langsdon - Keystone]
Fait rare à Cannes, Belmondo a été acclamé sur les marches. [Ian Langsdon - Keystone]
"Bébel, on t'aime!". Acclamé par des milliers de fans et applaudi par les photographes de presse au pied des marches, Jean-Paul Belmondo a reçu une Palme d'Or pour sa carrière mardi soir à Cannes, à l'occasion d'un émouvant mais joyeux hommage rendu par le Festival de Cannes.

Tapis rouge et honneurs pour Jean-Paul Belmondo. Le Festival lui a concocté une soirée spéciale et un hommage.  Fait exceptionnel au festival, Bébel, escorté de sa compagne Barbara Gandolfi, a été applaudi par des milliers de personnes et même par les dizaines de photographes sur la musique du "Professionnel" d'Ennio Morricone.


Belmondo "très ému"

Tout sourire, l'interprète du "Magnifique", de "L'As des As" ou de "100'000 dollars au soleil" était entouré de la "bande à Bébel" de toujours, les copains du Conservatoire, Marielle, Rochefort, Vernier, mais aussi Charles Gérard, Guy Bedos, Claudia Cardinale et Claude Lelouch.


Belmondo Cannes [Eric Gaillard - Reuters]Belmondo Cannes [Eric Gaillard - Reuters]La jeune génération était représentée par Samy Naceri, Richard Anconina ou le cinéaste Xavier Beauvois. "Je suis très ému par cette Palme qui me va droit au coeur. Je veux remercier tous ceux qui sont ici, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas. Un grand merci du fond du coeur !", a dit Bébel, visiblement ému, déclenchant une longue ovation debout dans le théâtre Debussy du Palais des Festivals.


Un documentaire inédit de Vincent Perrot et Jeff Domenech a ensuite été projeté et diffusé simultanément sur la chaîne de télévision France 2. Après la projection, Gilles Jacob, le président du Festival de Cannes, a organisé au Carlton un grand dîner en l'honneur de l'acteur.


Pas à Cannes depuis 2001

Pour Gilles Jacob et le délégué général Thierry Frémaux, "l'étendue du registre de Bébel, le charisme de sa personnalité, la précision de son jeu, la gouaille de ses propos, l'aisance de son allure en ont fait avec Jean Gabin et Michel Simon, l'un des plus grands comédiens français de tous les temps".


Jean-Paul Belmondo, 78 ans, n'était pas revenu à Cannes depuis l'hommage en 2001 à Gérard Oury. Son accident cérébral en Corse la même année l'avait tenu éloigné plusieurs années.


agences/cer


Publié Modifié