Modifié le 18 septembre 2010

Les 40 ans de la mort d'un mythe de la musique

Jimi Hendrix demeure une des gloires de la musique, 40 ans après son décès.
Jimi Hendrix demeure une des gloires de la musique, 40 ans après son décès. [ - ]
C'était il y a exactement 40 ans: Jimi Hendrix s'éteignait à l'âge de 27 ans, étouffé dans son vomi dans une chambre d'hôtel de Londres. Malgré une carrière très brève, le guitariste continue d'être considéré comme un artiste de génie et un homme de spectacle hors norme. Plusieurs hommages ont été organisés.

Sur scène, la carrière de Jimi Hendrix, avec "The Experience", n'a duré que quatre ans mais il a est néanmoins souvent qualifié de plus grand guitariste de tous les ans. Le 18 septembre 1970, le décès de la star, après avoir avoir ingurgité un cocktail de somnifères et de vin rouge, avait suscité l'émoi.

Né à Seattle, cet improvisateur virtuose, prince de la guitare électrique, avait quitté les Etats-Unis quatre années auparavant pour s'installer en Grande-Bretagne, donnant le coup d'envoi d'une carrière éphémère qui a fortement marqué l'histoire de la musique au sein du groupe "The Jimi Hendrix Experience", avec des succès comme "Hey Joe", "Purple Haze" ou "All Along the Watchtower".

Sexe, drogue et rock&roll

Jimi Hendrix est souvent vu comme un dieu de la guitare.
Jimi Hendrix est souvent vu comme un dieu de la guitare. [ - ]
Quatre décennies après sa mort, plusieurs manifestations sont organisées pour rendre hommage à Jimi Hendrix: une exposition de photographies à Paris, un livre composé de clichés pris par Gered Mankowitz, une suite à thème dans un hôtel, son appartement londonien ouvert au public durant une dizaine de jours, un coffret de plus de quatre heures de musique (voir ci-contre).

"Jimi Hendrix est encore aussi populaire car il est l'incarnation de la formule sexe, drogues et rock&roll. Mais je ne suis pas sûr qu'il aurait aujourd'hui ce statut s'il était encore vivant. Comme on dit, un bon héros est un héros mort", explique Yazid Manou, spécialiste du rockeur, qui avait notamment organisé un concert à Paris en 1990 pour le 25e anniversaire de sa disparition.

Cette année, il est le commissaire d'une exposition organisée à la boutique Renoma à Paris, durant laquelle environ 70 photographies et des tenues de la star sont présentées jusqu'au 16 décembre. Les clichés, numérotés, sont en vente pour des sommes pouvant aller jusqu'à plusieurs milliers d'euros.

Un recueil de photos

Gered Mankowitz publie au même même moment un recueil des photos qu'il avait prises lors de deux séances organisées dans son studio en 1967. Baptisé "The Experience - Jimi Hendrix à Mason's Yard" (Editions Fetjaine), cet ouvrage comporte quelque 120 images. "Je me souviens d'un jeune homme très facile d'accès, avec lequel il était plaisant de travailler. C'était le contraire de l'artiste survolté qu'il était sur scène mais il dégageait un charisme indiscutable", raconte l'auteur de l'ouvrage, célèbre pour ses photographies de stars du rock.

A l'époque, Gered Mankowitz avait pris tous ses clichés en noir et blanc et Jimi Hendrix y figurait sans guitare. S'il a pu en coloriser certains depuis, il n'a évidemment rien pu faire pour ajouter au "guitar hero" son indissociable instrument. "Bien sûr, je regrette un petit peu de ne pas avoir une image de lui avec sa guitare. Mais, en ce temps-là, prendre une photo d'un artiste avec son instrument en studio était la chose la moins cool du monde.

afp/boi

Publié le 18 septembre 2010 - Modifié le 18 septembre 2010

Plusieurs événements

A Londres, l'appartement où vivait Jimi Hendrix est ouvert au public jusqu'au 26 septembre.

Le musée Handel, propriétaire des lieux, envisage de le transformer ensuite en musée permanent à la gloire de la légende du rock

Egalement dans la capitale britannique mais plus insolite, l'Hôtel Cumberland inaugure lundi une suite à thème sur le rockeur, aux murs repeints avec des motifs psychédéliques, pour 399 livres la nuit.

Côté musique, un coffret, "West Coast Seattle Boy - The Jimi Hendrix Anthology" (Sony Legacy) est annoncé pour le 15 novembre, avec quatre heures de musique au programme et des titres inédits.