Modifié le 28 juin 2010

Locarno: Léopard d'or à un film mexicain

Le réalisateur mexicain Enrique Rivero à son arrivée à Locarno.
Le réalisateur mexicain Enrique Rivero à son arrivée à Locarno. [Keystone]
Le film mexicain «Parque Via» a remporté le Léopard d'or du 61e Festival de Locarno. Les Vaudois Fernand Melgar et Julien Rouyet remportent chacun un Léopard d'or dans des compétitions parallèles.

La récompense suprême du festival, le Léopard d'or doté de
90'000 francs, sacre le Mexicain Enrique Rivero pour «Parque
Via».

Ce film s'inspire d'un fait réel: craignant la violence du monde
extérieur, un employé s'isole dans une maison vide dans laquelle il
a longtemps travaillé. Il reste cependant lié à deux femmes.

Romands à la fête

Proclamé samedi soir, le palmarès sourit en outre à deux
Vaudois. Fernand Melgar rafle le Léopard d'or et 30'000 francs dans
la compétition «Cinéastes du présent». Son documentaire «La
Forteresse», co-produit par la TSR, observe sans commentaire ni
interview le quotidien de requérants d'asile du Centre
d'enregistrement de Vallorbe, dans le canton de Vaud. Plus de
détails sur le prix décerné à

.





Dans la catégorie réservée aux courts métrages helvétiques, le
Lausannois Julien Rouyet obtient un petit Léopard d'or et 10'000
francs pour «La Délogeuse» (visionnez réalisée cette semaine dans notre
vidéo-blog). Ce film de vingt minutes s'intéresse à une femme de
ménage qui progressivement prend le contrôle de la villa de son
employeuse.





Autre bonne surprise, le court métrage romand «Au Café Romand» de
Richard Szotyori a obtenu deux récompenses. Ce sont le Prix Action
Light, soit un bon de prestations techniques d'une valeur de 40'000
francs, ainsi que le Prix Cinema e Gioventù doté de 1500
francs.





Déception en revanche pour le Lausannois Lionel Baier qui repart
bredouille. Son film «Un autre homme» était la seule contribution
suisse de la compétition internationale.

Autres récompenses

Le Prix du jury doté de 30'000 francs honore «33 Scenes from
Life» de la Polonaise Malgoska Szumowska. Dans son long métrage,
elle explore la crise d'une jeune femme face à la maladie de sa
mère.





Le Prix de la mise en scène doté de 30'000 francs revient au
Canadien Denis Côté pour «Elle veut le chaos». L'actrice Illaria
Occhini et l'acteur Tayanç Ayaydin remportent les prix
d'interprétation.

Prix du public

Le Prix du public a été décerné à l'hilarant «Son of Rambow» du
Britannique Garth Jennings. Dans cette comédie caustique, deux ados
tentent de réaliser un remake de «Rambo». Will vit dans une famille
très religieuse qui lui interdit de fréquenter d'autres enfants. Il
va toutefois rencontrer Lee, terreur de l'école et réalisateur en
herbe.





Parmi les autres prix attribués figure le Léopard de la première
oeuvre, doté de 30'000 francs. Il a été attribué à l'Autrichien
Händl Klaus pour son film «März» qui s'intéresse à un village
marqué par le suicide de trois adolescents.





ats/sbo

Publié le 06 août 2008 - Modifié le 28 juin 2010

Palmarès complet

Compétition internationale

Léopard d'or (90'000 francs):«Parque Via» de Enrique Rivero, Mexique

Prix spécial du jury (30'000 francs): «33 Scenes from Life» de Malgoska Szumowska, Allemagne/Pologne

Prix de la mise en scène (30'000 francs): Denis Côté pour son film «Elle veut le chaos», Canada

Léopard pour la meilleure actrice (sans chèque): Ilaria Occhini dans «Mar Nero» de Federico Bondi

Léopard pour le meilleur acteur (sans chèque): Tayanç Ayaydin dans «The Market -A Tale Of Trade» de Ben Hopkins

Mention spéciale: «Feast Of Villains» de Pan Jianlin, Chine, et «Daytime Drinking» de NOH, Young-seok, Corée du Sud

Compétition Cinéastes du présent

Léopard d'or (30'000 francs):«La Forteresse» de Fernand Melgar, Suisse

Prix spécial du jury (30'000 francs): «Alicia en el pais» de Esteban Larrain, Chili

Léopard de la première oeuvre (30'000 francs): «März» de Klaus Händl, Autriche

Prix du public (20'000 francs): «Son of Rambow» de Garth Jennings, Royaume-Uni/France/Allemagne

Léopards de demain (courts métrages)

Léopard d'or court métrage international (10'000 francs): «Dez Elefantes» de Eva Randolph, Brésil

Léopard d'or court métrage suisse (10'000 francs): «La Délogeuse» de Julien Rouyet, Suisse

Prix Kodak (6000 francs de pellicule chacun):«Kaupunkilaisia» de Juho Kuosmanen, Finlande, et «Un dia y nada» de Lorenz Merz, Suisse

Prix Action Light (40'000 francs de prestations techniques): «Au Café Romand» de Richard Szotyori, Suisse

Prix «Film und Video Untertitelung» (sous-titrage offert): «Babin» de Isamu Hirabayashi, Japon

Prix «Cinema e Gioventù» (3000 francs à partager entre deux courts métrages):«Babin» de Isamu Hirabayashi, Japon, et «Au Café Romand» de Richard Szotyori, Suisse