Publié

Samuel Etienne: "L'interactivité est une dimension fascinante sur Twitch"

Journaliste à France Télévision et animateur de "Question pour un champion", Samuel Etienne cartonne sur Twitch. [Nathalie Guyon - France Télévisions]
Lʹanimateur de "Question pour un champion" cartonne en stream sur Twitch / Médialogues / 22 min. / le 23 janvier 2021
Le journaliste Samuel Etienne, connu du grand public pour l'émission "Questions pour un champion", essaye de séduire les 15-34 ans sur la plateforme de jeux vidéos Twitch avec une revue quotidienne de la presse française. Un succès.

Il est l'un des premiers journalistes francophones à investir la plateforme de streaming Twitch, dédiée aux "gameurs", c'est-à-dire les fans de jeux vidéos. Une "petite initiative personnelle", comme il l'appelle, non rémunérée et réalisée en direct depuis son appartement. Il est devenu un véritable éclaireur d'un monde mal connu, qu'il a apprivoisé, qu'il a approché avec modestie et humilité, tout en essayant d'intégrer ses codes.

Un beau hasard

L'idée d'investir ce monde peu connu pour les médias dits traditionnels était "un très beau hasard de la vie", explique le journaliste français dans Médialogues. Il y a quelques mois, Samuel Etienne reçoit un tweet d'un internaute qui lui demande s'il connaissait Twitch. Le message reçoit beaucoup de pouces levés et il est relayé ensuite par des centaines de personnes. "Ma curiosité de journaliste prend le dessus", dit-il. Invité sur la chaîne Twitch de ce même internaute, il découvre la liberté de ce nouveau média. Et puis? "Et puis je me dis: mais pourquoi pas moi?".

Et c'est ainsi que ce grand lecteur de la presse quotidienne française, qui ne joue pas aux jeux vidéo, décide de faire une "petite" revue de presse sur Twitch. Son rendez-vous de stream s'intitule "La Matinée est tienne" et elle est suivie quotidiennement par plus de 16'000 "viewers" sur une chaîne qui compte plus de 190'000 abonnés. 

Parler à son public

Samuel Etienne pendant sa revue de presse sur Twitch. [Léo Pierre / Hans Lucas - AFP]Samuel Etienne pendant sa revue de presse sur Twitch. [Léo Pierre / Hans Lucas - AFP]

Pour un journaliste comme Samuel Etienne, venu du monde de la radio et de la télévision, l'attrait d'une telle expérience, c'est la possibilité d'échanger en direct avec son public, d'être dans l'interactivité.

Car sur Twitch, lors du stream (transmission en direct) il y a une fenêtre (chat) qui permet aux internautes de réagir ou de poser des questions. "Parfois je lance même des sondages sur des faits d'actualité et ils me répondent. Cette dimension-là est fascinante", dit-il.

Quatre à la maison

Il est journaliste mais aussi père de famille. Du coup, streamer sur Twitch depuis chez soi, chaque matin (y compris samedi et dimanche) pendant une heure et demie, implique une certaine organisation pour la famille. Les pièces dans la maison ne sont pas toujours disponibles.

Samuel Etienne raconte au micro de Médialogues qu'il a une "stream mobile", sorte de Batmobile, qui est en fait une table sur roulettes que son épouse Hélène lui a suggéré, et qu'il peut déplacer facilement, avec tout son matériel: micro, ordinateur, lumières.

A écouter aussi: Twitch la "télé" créative et interactive qui cartonne

Les gamers les plus créatifs sont sur Twitch. [@SushiDragon]@SushiDragon
Médias: Twitch: la "télé" créative et interactive qui cartonne / Vertigo / 7 min. / le 17 juin 2019

Éducation aux médias

Il y a une part d'éducation aux médias dans cette démarche, même si ce n'était pas l'intention de départ. Attristé par le regard extrêmement dur et sévère des Français, notamment sur les journalistes, Samuel Etienne profite de ce rendez-vous pour expliquer aux jeunes abonnés de sa chaîne (qui ont entre 18 et 35 ans), comment fonctionne une rédaction, pourquoi une information dans un journal est a priori plus fiable qu'une information vaguement glanée sur internet ou sur les réseaux sociaux. "Je leur explique l'importance de la qualité des sources, le fait qu'un article avant d'être publié est lu, relu, vérifié, corrigé", dit-il.

Une fois on m'a écrit sur Twitch: 'je n'avais jamais acheté de journal de ma vie, j'ai acheté mon premier quotidien ce matin et j'ai adoré'. C'est très touchant, je ne m'attendais pas à ça.

Journaliste à France Télévision et animateur de "Question pour un champion", Samuel Etienne cartonne sur Twitch. [Nathalie Guyon - France Télévisions]
Samuel Etienne, journaliste

La grande surprise

Son succès sur Twitch? Il ne s'y attendait pas. "C'était une aventure totalement individuelle, presque égoïste. J'ai pressenti le plaisir que j'allais avoir dans cet espace de liberté en me disant : bon, ben je vais pouvoir faire des trucs que je ne peux pas faire dans les médias traditionnels, je vais avoir plus de temps", explique-t-il.

Le succès de Samuel Etienne a suscité l'attention des médias et des confrères et consoeurs journalistes.

Beaucoup pensaient qu'il y avait un fossé quasi infranchissable entre ces nouveaux médias et nos médias traditionnels. Ils se rendent compte qu'on peut manifestement créer des passerelles entre ces deux mondes.

Samuel Etienne

Sans surprise, au vu du succès inattendu de cette revue de presse, la direction de France Télévision souhaite désormais se lancer sur ces nouveaux écrans.

Rester modeste

Mais le journaliste met en garde les professionnels de la télé qui voudraient arriver avec des gros sabots en disant "moi, je vais aller vers ce public que je n'arrive pas à toucher avec mes programmes traditionnels, donc je veux mettre dans ce canal Twitch des programmes de télévision classiques". "Ca ne marche pas, ça ne peut pas marcher. Ce qui peut marcher, c'est d'y aller modestement avec humilité, de comprendre ce qui fait la différence et l'intérêt de ce nouveau support: la liberté et l'interactivité", rajoute-t-il.

Son succès d'aujourd'hui s'explique en partie par le fait que le journaliste des médias mainstream n'est pas arrivé en "sachant", mais en béotien, celui qui demande qu'on lui explique, qui débarque dans un monde nouveau sans avoir des préjugés. C'est pour ces qualités-là que la communauté Twitch l'a adopté.

Propos recueillis par Antoine Droux/Adaptation web: Miruna Coca-Cozma

Publié