Modifié

Maurice Béjart a tiré son ultime révérence

Maurice Béjart avait fêté ses 80 ans le 1er janvier de cette année [Reuters]
Maurice Béjart avait fêté ses 80 ans le 1er janvier de cette année [Reuters]
Maurice Béjart est décédé à l'âge de 80 ans dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le Béjart Ballet Lausanne. Le chorégraphe français était hospitalisé depuis plusieurs jours au CHUV pour des problèmes cardiaques et rénaux.

La ville de Lausanne avait annoncé à la fin de la semaine
dernière que le chorégraphe avait été hospitalisé pour la deuxième
fois en l'espace d'un mois afin de suivre un traitement cardiaque
et rénal "strict" qui devait durer plusieurs semaines. Il avait été
hospitalisé au CHUV à Lausanne et suivait un traitement médical
strict qui nécessitait son maintien en milieu hospitalier. Les
hommages ont immédiatement afflué
du monde entier après l'annonce de son décès.

Dernière création

L'artiste coordonnait néanmoins depuis l'hôpital sa nouvelle
création "Le Tour du Monde en 80 minutes", qui devrait être
présentée en décembre prochain en première mondiale au Théâtre de
Beaulieu à Lausanne, avant Paris en février 2008.

Sa succession à la tête de la troupe sera assurée par Gil Roman,
directeur-adjoint déjà depuis plusieurs années.

Celui qui fut d'abord danseur a énormément contribué à l'avènement
de la danse contemporaine en France et en Belgique. Mais il n'a
jamais réussi à imposer réellement son nom dans les pays
anglo-saxons. Il reste néanmoins une référence dans le monde de la
danse.

agences/cab/kot

Publié Modifié

Maurice Béjart, plus de 60 ans de carrière

Le chorégraphe français Maurice Béjart a su mettre la danse à la portée d'un large public, au long d'une carrière prolifique.

Né le 1er janvier 1927 à Marseille, Maurice Berger (qui devait plus tard adopter, en hommage à Molière, le patronyme de l'épouse de celui-ci, Armande Béjart) est le fils du philosophe Gaston Berger, qui fut membre de l'Institut.

Après une licence de philosophie, il abandonne ses études pour se consacrer à la danse, découverte à l'âge de 14 ans sur les conseils de son médecin pour "fortifier son corps malingre".

Il suit une formation classique à Londres et Paris et signe sa première chorégraphie en 1952 pour un film suédois "L'oiseau de feu", dont il est le premier interprète.

Dénonçant rapidement un art "coupé des masses", Maurice Béjart innove avec "Symphonie pour un homme seul" (1955), sur la musique d'avant-garde de Pierre Henry et Pierre Schaeffer.

Maurice Béjart s'installe en Suisse en 1987 avec sa troupe, baptisée le Béjart Ballet Lausanne, puis avec le Rudra Béjart Ballet (1992), qui dispense une formation de danseur sur deux ans.

Le chorégraphe a été élevé à l'ordre du Soleil levant (1986) par l'empereur japonais Hirohito, nommé Grand Officier de la Couronne (1988) par le roi belge Baudouin et élu membre de l'Académie française des Beaux-Arts (1994).

Cérémonie publique à la Salle Métropole

Selon les dernières dispositions de Maurice Béjart, une cérémonie publique sera organisée lundi à 16h00 à la salle Métropole à Lausanne.