Modifié le 28 juin 2010 à 13:43

Les arènes d'Avenches accueillent "Aïda"

Une scène tirée du premier acte, lors des répétitions générales
Une scène tirée du premier acte, lors des répétitions générales [Keystone]
Plus de 4200 personnes suivront vendredi soir la première de "Aïda" de Verdi aux arènes d'Avenches (VD) dont des conseillers d'Etat vaudois et fribourgeois. Quelque 35'000 billets ont déjà été vendus.

A moins d'un ultime caprice de la météo, la première se
déroulera comme prévu mais il faut s'attendre à ce qu'il fasse
frais sur le site. Après des répétitions chamboulées par la pluie
ces derniers jours, la générale de jeudi soir s'est jouée sur la
scène de bout en bout.

Troisième "Aïda"

L'opéra de Verdi doit être présenté huit fois jusqu'au 21
juillet. Pour l'heure, 35'000 billets sont vendus et il reste des
places pour chacune des représentations. Les promoteurs espèrent
écouler 40'000 billets pour équilibrer leurs comptes. Leur nouvelle
production bénéficie d'un budget de 5,6 millions de francs.





Cité de 2800 habitants, Avenches se prépare à "Aïda" depuis des
mois. La série de spectacles mobilise 1000 personnes venues parfois
de l'étranger. C'est la troisième fois que les arènes accueillent
cet opéra: ce fut le cas en 1995 et en 2000.

La grue fait jaser

Avant même la première du spectacle, le décor a fait parler de
lui. La scène de l'amphithéâtre a été métamorphosée en chantier de
construction de l'ancienne Egypte où trône une grue moderne.





"Cet élément anachronique fait beaucoup jaser", observe Michel
Doleires, du comité d'organisation. "Certaines personnes
apprécient, d'autres sont rebutées. La grue n'est pas seulement
décorative, elle sert à déplacer des éléments du décor."

La Traviata en 2008

La précédente édition du festival avait mis à l'affiche "Il
Trovatore" de Verdi et s'était bouclée sur un déficit de 100'000
francs (37 000 billets vendus.) En juillet 2008, les arènes
recevront "La Traviata" de Verdi et l'année suivante "Don Giovanni"
de Mozart.





ats/tac

Publié le 29 juin 2007 à 11:34 - Modifié le 28 juin 2010 à 13:43

Zingaro joue les prolongations

La série de représentations de "Battuta" par la troupe Zingaro à Avenches est prolongée jusqu'au 15 juillet.

Ce spectacle familial et festif inspiré de la culture tsigane a attiré 26 000 personnes depuis le 8 juin.

"Battuta" mobilise 40 chevaux, seize cavaliers et deux fanfares tsiganes.

Il y a deux ans, le théâtre Zingaro avait triomphé à Avenches avec "Loungta - les chevaux du vent".

Le spectacle avait été applaudi par 43'000 personnes.

Chanté en italien

"Aïda" est mis en scène par Francesco Ellero D'Artegna. L'opéra sera chanté en italien, avec surtitrage en allemand et en français. Lors de la première, le public applaudira Amarilli Nizza (rôle-titre), Gustavo Porta (Radamès) et Rossana Rinaldi (Amneris).