Modifié le 14 avril 2020 à 11:01

La résonance actuelle de "Liberté", le poème d'Eluard paru voilà 78 ans

Le poète français Paul Eluard (1875-1952). Ici à Paris chez lui, en 1950.
La chronique culturelle - La Poésie chez soi La chronique culturelle / 2 min. / le 03 avril 2020
Le poème de Paul Eluard, "Liberté", a paru le 3 avril 1942 dans une France en guerre et trouve aujourd'hui un écho étonnant dans nos vies confinées et un monde en lutte contre le coronavirus. RTS Culture en profite pour lancer un concours de poésie.

"Sur mes cahiers d’écolier/ Sur mon pupitre et les arbres/ Sur le sable sur la neige/ J’écris ton nom...". Ainsi débute le fameux poème de Paul Eluard, "Liberté", écrit en 1941 mais paru le 3 avril 1942.

"Liberté", ce sont 21 strophes dans lesquelles s’étire la liste des lieux, objets, êtres, où le poète "écrit" le nom de ce qui lui est cher, plus que tout. Quand Paul Eluard rédige ce poème, il envisage de l’adresser à la femme qu’il aime. Ce nom qu’il voit partout, qu’il veut partout écrire serait le sien, il en est convaincu.

Mais quand il arrive au bout des 21 strophes, il lui paraît évident que dans cette France en guerre, le goût, le besoin, le désir de liberté l’emportent. "Liberté", c’est donc plus qu’un poème: une déclaration d’amour.

Un poème destiné aux résistants

Comme Paul Eluard lui-même le racontera plus tard, son poème est publié à Londres à la fin de l’année 1941. Il paraît le 3 avril 1942, premier texte de son recueil clandestin, dans "Poésie et Vérité" qui réunit d’autres poèmes s’élevant contre la collaboration et le nazisme. Quelques semaines plus tard, le poème, traduit en dix langues, est parachuté par la Royal Air Force au dessus des territoires occupés, telle une arme d’encouragement à la lutte et à la résistance.

Cette guerre n’a évidemment rien à voir avec la dite guerre menée aujourd’hui contre le coronavirus. On peut d’ailleurs s’interroger sur la pertinence de l’usage de ce terme de "guerre" pour qualifier la lutte contre un virus qui n’a pas de volonté propre de tuer ou d’envahir et qui ne connaît aucune frontière.

Pourtant, ce mot et ce poème "Liberté" trouvent un écho certain, 78 ans plus tard, dans nos vies confinées.

Liberté Poétique!, un concours pour tous

Pour célébrer cette anniversaire, pour donner libre cours à vos talents d’écriture mais aussi pour faire entendre et se rencontrer vos expériences de la période que nous vivons, RTS Culture lance l’opération Liberté Poétique!, en partenariat avec le Printemps de la poésie et le Musée d’Art de Pully.

Qu’est-ce que la liberté en ce moment, pour vous? Que lui reste t-il? Où la trouvez-vous? Quel goût, quelle odeur, quelle couleur, quelle forme, quel sens prend-elle pour vous? Avec quoi rime-t-elle dans votre quotidien?

Laissez-vous inspirer par ces questions, par le poème de Paul Eluard, par ce mot "liberté" et rédigez un poème entre 4 et 16 lignes ou vers maximum. Puis envoyez-le, avec votre nom et prénom, à l’adresse: liberte@rts.ch

Une fois le confinement levé, nous nous retrouverons toutes et tous autour de la version originale du poème "Liberté" de Paul Eluard exposée au Musée d’Art de Pully, pour écouter comédien.ne.s et écrivain.e.s donner voix à vos poèmes. Et pour fêter ensemble la liberté et la poésie.

Plus d’informations à venir sur le site RTS Culture et sur la page Facebook RTS Culture.

Anne-Laure Gannac/olhor

Publié le 03 avril 2020 à 14:01 - Modifié le 14 avril 2020 à 11:01