Modifié le 26 mars 2020 à 11:55

Comment occuper intelligemment les enfants coincés à la maison

Trouver des occupations pour ses enfants, pas toujours facile.
Trouver des occupations pour ses enfants, pas toujours facile. [mashiki - Depositphoto]
Depuis lundi, les écoles de toute la Suisse sont fermées et les enfants contraints de rester le plus possible à la maison. Pour distraire vos bambins, voici quelques idées puisées sur internet.

Occuper les enfants, surtout les plus jeunes, tout en essayant de faire du télétravail, voilà le challenge que vivent beaucoup de parents depuis quelques jours. Mais que leur proposer? Voici quelques idées.

Si leurs professeurs ne leur ont pas encore donné de travail à faire à la maison ou si vous voulez compléter, vous pouvez utiliser de nombreuses ressources pédagogiques disponibles sur internet. Suite au confinement des élèves à la maison, de nombreux sites spécialisés ont mis les bouchées doubles. Autant en profiter!

Ainsi plusieurs grandes maisons d’édition françaises ont annoncé la semaine passée qu'elles mettaient gratuitement à disposition les versions numériques de leurs manuels scolaires.

Les trois principaux sites sont ceux des éditions Delagrave, Magnard et Vuibert, des éditeurs du groupe Hachette et des éditeurs Bordas, Nathan, Le Robert, Retz. Des moteurs de recherche et des filtres vous permettent de trouver ce qu'il vous faut, moyennant de connaître les correspondances entre les niveaux français et suisses. Ensuite, selon les sites, à utiliser en ligne ou à imprimer (parfois en passant par des captures d'écran).

En Suisse romande, le site éducatif de la RTS, RTSDécouverte, se donne aussi comme mission de permettre aux élèves de garder le niveau malgré les écoles fermées. De nombreux dossiers en lien avec le plan d'études romand, classés par domaines disciplinaires et en fonction de l'âge des élèves, sont à disposition.

De son côté, le Service de protection de la jeunesse du canton de Vaud associé au groupe de liaison des activités de jeunesse et à Pro Familia Vaud a créé un répertoire d'idées d’activités destiné aux enfants, aux jeunes et à leur famille confinés à la maison.

Et pour les 7-12 ans qui voudraient suivre l'actualité, le journal Astrapi s'est associé à France Info pour proposer chaque samedi Salut l'info!, un décryptage du monde adapté à leur âge.

Découvrir musées, zoos, parcs naturels et autres lieux depuis chez soi

On peut être confiné à la maison et malgré tout partir à la découverte du monde grâce à la magie d'internet. Partenaire de plus de 2'500 musées et galeries disséminées partout, Google Arts and Culture offre des visites virtuelles à faire depuis chez soi. Et la plupart des plus grands musées du monde y sont. Certains ont même prévu des visites spécialement destinées aux enfants comme le Musée d'Orsay et de l'Orangerie à Paris qui ont un site dédié aux plus jeunes.

Quant au Centre Pompidou, toujours à Paris, il propose "Mon oeil", une websérie pour les enfants à partir de 5 ans. Une manière de sensibiliser les plus jeunes au monde de l'art et de la création.

>> A voir: la présentation de la web-série du Centre Pompidou "Mon Oeil"

Et quoi de mieux que d'aller sur les webcams d'un zoo ou d'un parc animalier pour se détendre un peu? C'est possible à l'instar du zoo de Zurich près de chez nous ou, plus exotique et parmi de nombreux autres, le Montebery Bay Aquarium situé en Californie.

Que ça soit le parc Yellowstone, les grottes de Lascaux, ou encore la Nasa, vous pouvez faire découvrir, virtuellement du moins, de nombreux lieux à votre progéniture.

Des histoires à écouter

Laisser les enfants devant des écrans de toutes sortes pendant que l'on travaille est une solution bien tentante. Mais ce n'est pas une fatalité. De nombreuses histoires uniquement à écouter sont disponibles en ligne, permettant de reposer les yeux de nos bambins.

Pour les plus petits, de 3 à 6 ans environ, le journal "Pomme d'Api " propose sur son site, une fois par mois, l'enregistrement de la grande histoire publiée dans son magazine. 18 épisodes sont déjà à disposition.

Les P’tites Histoires est un podcast à découvrir dès 6 ans, qui cherche à enrichir l'imaginaire des enfants et à ouvrir leurs horizons. Ce qui ne manquera pas de plaire en cette période de confinement. Chaque semaine, deux histoires sont ajoutées, une très courte le mardi et une plus longue le jeudi.

De son côté, France Inter propose plusieurs podcasts pour les enfants. Parmi eux, "Une histoire et... Oli" destiné au 5-7 ans. Prévu à la base pour endormir les enfants, rien n'empêche de les écouter à toute heure de la journée. Le principe, un.e auteur.e de renom invente et raconte une histoire. On peut ainsi entendre Chloé Delaume, Katherine Pancol, Zep, Delphine de Vigan, Guillaume Meurice ou encore Alain Mabanckou.

Toujours proposé par France Inter, mais pour les 7-12 ans, "Les odyssées" racontent des histoires qui s'inspirent des plus grands explorateurs et exploratrices des siècles passés. On y retrouve Calamity Jane, Christophe Colomb ou encore Neil Armstrong. Une manière sympathique de s'évader.

Et pour les parents nostalgiques qui avaient écouté sur cassettes des "Raconte-moi une histoire" dans les années 80, on retrouve toute cette série sur Youtube.

Andréanne Quartier-la-Tente

Une partie de ces ressources ont été testées avec succès sur un enfant durant la rédaction de cet article.

Publié le 17 mars 2020 à 18:02 - Modifié le 26 mars 2020 à 11:55